Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

le président Kaboré écarte l’idée d’acheter un nouvel avion présidentiel  

A SUIVRE CETTE SEMAINE

Après la sortie de son dernier ouvrage «l’Afrique libre ou la mort», Kemi Seba, président de l’ONG Urgences panafricanistes organise ce samedi 17 novembre, une mobilisation politique de masse d’un nouveau genre: les «Tribunaux populaires civiles» contre le colonialisme français. Il était face à la presse ce mercredi 14 novembre pour décliner les grandes lignes de cette activité.

Le gouvernement burkinabè a décidé ce mercredi 14 novembre 2018, à l’issue du Conseil des ministres, d’interdire d’activités le bureau actuel du Syndicat national de la garde de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) pour manquement à la législation encadrant les activités syndicales. 

Les directions régionales de l’agriculture et des aménagements hydrauliques du Burkina Faso ont reçu des motocyclettes de leur ministère de tutelle  le mardi 13 novembre 2018 à Ouagadougou. La cérémonie de remise officielle a eu lieu au ministère de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques avec la présence du ministre Jacob Ouédraogo.

L’ambassade de France au Burkina a célébré ce dimanche 11 novembre 2018 à Ouagadougou, le centenaire de la fin de la première guerre mondiale (1914-1918). Au cours d’un cérémonial riche en émotion, les personnalités conviées et le diplomate français ont rendu un vibrant hommage aux 10 millions de morts et aux 30 000 tirailleurs africains qui ont perdu la vie.

Face à la presse de son pays qui l'a accompagné en France, et au sujet de l'augmentation du prix du carburant, le président du Faso n'a pas fait dans la langue de bois. 

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) annonce la tenue de sa  rentrée politique 2018-2019 le dimanche 18 novembre 2018 à la maison du peuple de Ouagadougou. Placée sous le thème : «Face aux défis actuels et futurs, bâtissons un CDP uni, solidaire et conquérant», le parti entend révéler tout le danger auquel la gouvernance politique «scabreuse» du MPP (parti au pouvoir) expose toute la nation burkinabè.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a participé ce dimanche à la cérémonie commémorative de l’Armistice aux côtés de nombreux autres chefs d’Etat et de gouvernement à l’Arc de Triomphe. 

Photo: Sidwaya

L’ambassade du Japon au Burkina a célébré le vendredi 9 novembre 2018 le 85e anniversaire de l’empereur Akihito. A cet effet, plusieurs personnalités de toutes les sphères ont effectué le déplacement de la résidence de l’ambassadeur Tamotsu Ikezaki sise à Ouaga 2 000 pour communier avec le peuple nippon. Occasion pour le diplomate de rappeler l’excellence de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Ce jeudi 7 novembre 2018, l’ambassade d’Algérie au Burkina et l’ensemble des ressortissants algériens vivant au Burkina Faso ont commémoré le 64e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. Ce fut une occasion pour  Mohamed Ainseur, ambassadeur d’Algérie au Burkina Faso de réaffirmer le bon état des relations bilatérales entre son pays et le Burkina Faso. 

Le Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré renforcent la coopération et le partenariat entre l'Union européenne et le Burkina Faso lors d'une rencontre à Bruxelles.