Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février
Bobo Dioulasso: deux morts dans l’éboulement d’une mine à Borodougou (Oméga Fm)

Selon ce communiqué du ministère en charge de la justice burkinabè, l’audience du 7 mars 2018 devant examiner la demande d’extradition de François Compaoré au Burkina Faso a été reportée au 28 mars. C’est en principe au cours de cette audience que la justice française se prononcera sur ladite demande formulée par le Burkina. 

Dans la matinée du mardi 13 février 2018, les autorités communales de Déou, dans la province de l’Oudalan, ont rendu une visite de courtoisie et d'encouragement au Commissariat de police de district (CPD) de Déou. 

Dans ce communiqué, le directeur de la justice militaire se prononce sur la récente polémique liée au départ du juge Jean Marie Ouattara, président de la chambre de contrôle de l’instruction du tribunal militaire. Pour Sita Sangaré, le juge n’a pas été limogé mais plutôt remplacé conformément à la loi.

Le mouvement Aube du Faso à travers une conférence de presse le samedi 10 février 2017 a fait le bilan de ses activités. Bilan au cours duquel, l’Aube du Faso est revenu sur les acquis du Plan national de développement économique et social (PNDES) qui selon lui, est «satisfaisant». L’Aube du Faso a profité également de l’occasion pour appeler le gouvernement à la mise en place d’une «vraie» politique de reconversion professionnelle des jeunes diplômés au profit de l’auto-emploi.

Dans cette déclaration de la Nouvelle Alliance du Faso (Nafa) parvenue à Fasozine, le parti politique d’opposition s’insurge contre les propos tenus ce jeudi 8 février 2018 par Simon Compaoré, président par intérim du MPP, sur l’affaire de la détention de Djibril Bassolé.

L’Ambassadeur du Burkina Faso au Canada, Athanase Boudo a présenté ce vendredi 12 janvier 2018, ses lettres de cabinet à la secrétaire générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), Mme Fang Liu, en sa qualité d’ambassadeur représentant permanent du Burkina auprès de cette institution. La cérémonie s’est déroulée au siège de l’Organisation à Montréal au Canada.

Le bureau national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a animé, ce jeudi 8 février 2018, à son siège à Ouagadougou, une conférence de presse. L’objectif était d’échanger avec la presse sur un certain nombre de sujets d’actualité parmi lesquels le récent remaniement gouvernemental intervenu le 31 janvier dernier.

Au cours de la conférence de presse du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tenu ce jeudi, l’ex ministre de la Fonction publique, Clément Sawadogo, par ailleurs 2e vice président du parti, a donné de plus amples informations sur la problématique d’une remise à plat des salaires des agents de la fonction publique. 

A peine installée dans ses nouvelles fonctions le lundi 5 février 2018, madame le ministre Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marshal, une heure de temps après, a rencontré les responsables des associations des tisseuses pour échanger sur leurs préoccupations. Elle avait à ses côtés, la Secrétaire d’Etat chargée des affaires sociales, des personnes vivants avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, madame Yvette Dembélé et de la Secrétaire générale dudit ministère, madame Faty Ouédraogo/ Zizien.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a été porté à la présidence du Comité inter Etats pour la lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) ce mercredi 7 février 2018 dont la 18ème Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement se tient à Niamey, la capitale du Niger.

En détention depuis le 29 septembre 2015 puis assigné en résidence surveillée pour présomption de faits graves, le général Djibril Bassolé est appelé à comparaître devant le tribunal militaire de Ouagadougou le 27 février prochain. En attendant ce procès tant attendu par le peuple burkinabè, le parti politique la Nouvelle alliance du Faso (Nafa) est sorti ce mardi 6 février pour dénoncer ce qu’il qualifie d’immixtion du pouvoir exécutif dans ce dossier.

Depuis le 3 janvier 2018, le colonel Auguste Denise Barry, ministre en charge de la Sécurité de Blaise Compaoré et de la Transition, est inculpé pour complot, incitation à la commission d'acte contraire à la discipline et au devoir, selon un communiqué du Parquet militaire. Le 10 janvier dernier, trois civils dont Adama Maïga, ont été interpellés dans le cadre de ce dossier. Notre confrère Adama Ouédraogo, directeur de publication du journal Le Dossier, révèle que le colonel Auguste Barry et Adama Maiga ont été de nouveau présentés au juge du tribunal militaire le lundi 5 février 2018.