Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

©CFOP

L’opposition politique du Burkina Faso a tenu ce mardi 10 décembre 2019 son traditionnel point de presse hebdomadaire. Au menu : la célébration du 59e  anniversaire de l’Indépendance de notre pays, la convocation des Chefs d’Etat du G5 Sahel en France le 16 décembre prochain, la distinction honorifique de quatre leaders de l’Opposition politique et la perturbation de cours par des jeunes cagoulés. Il a été animé par Adama Séré du RDEBF et Yumali Lompo du PNDS.

Ceci est un communiqué de presse de l’Union Européenne à l’occasion de la Journée des droits de l’homme célébré ce 10 décembre 2019.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu ce lundi 9 décembre 2019 à Ouagadougou une conférence de presse-bilan de son congrès extraordinaire tenue le samedi 7 décembre 2019. 

Dénis Nikièma, 1er Vice-président de l'UPC

Ceci est le message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de l’Indépendance du Burkina Faso ce 11 décembre à Tenkodogo (région du Centre-est).

Le patron du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP-ex parti au pouvoir), Eddie Komboïgo, a été élevé au rang de Commandeur de l’ordre de l’Etalon le 6 décembre 2019, aux côtés d’autres leaders de l’opposition. Celui dont le parti est parfois accusé d’être de connivence avec les terroristes qui attaquent le Burkina Faso estime, dans cette déclaration, que le geste du chef de l’Etat disculpe le CDP des accusations de complicité avec les terroristes.   

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé ce vendredi 6 décembre dans la soirée à la Présidence du Faso, la cérémonie officielle de décorations pour l’année 2019. Ce sont au total 978 personnes, qui ont vu leurs mérites reconnus par l’Etat, dont 480 dans l’Ordre de l’Etalon et 498 dans l’Ordre du mérite.

image d'archives

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a présidé dans la soirée du 4 décembre, la première édition de la nuit de l’anti-corruption. Une nuit initiée par l’Autorité supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption, dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de lutte contre la corruption. L’objectif était d’offrir une tribune d’interpellation pour une prise de conscience individuelle et collective sur les méfaits dévastateurs du fléau de la corruption. Le président Kaboré a félicité l’ASCE/LC pour cette soirée de sensibilisation.

Emmanuel Macron condition le maintien de l'opération Barkhane à une clarification des pays du G5 Sahel, concernant la présence militaire de la France dans la région, sur fond de «mouvements anti-français». C’est lors de la conférence de presse à la fin du sommet de l’OTAN à Watford, près de Londres, mercredi 4 décembre 2019, que le président français s’est prononcé. 

image d'archives

Ceci est un communiqué de presse de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) sur l’attaque de l’Eglise protestante dans le village de hantoukoura qui a fait 14 morts le 1er décembre dernier en plein culte.

©présidence du Faso

La session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a clos ses travaux ce mardi 3 décembre dans l'après-midi. La Conférence a décidé d’une contribution de 100 millions de dollars US ( plus de 55 milliards de FCFA) au profit du Burkina Faso, du Mali et du Niger, dans la lutte contre le terrorisme.

©Dr

Le traditionnel point de presse de l'opposition politique burkinabè a eu lieu ce mardi 3 décembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Trois sujets d'actualités ont constitué les échanges entre les journalistes et les conférenciers Amadou Diemdioda Dicko, vice-président de l'UPC et Alphonse Marie Ouédraogo, président de l'URD/MS. La crise sécuritaire du pays, la lettre du Cfop au président du Faso sur le contrôle du ministère de la Défense par l'ASCE/LC et l'inauguration du barrage de Samendéni par le Chef de l'État, sont les sujets qui étaient à l'ordre du jour. 

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, sur son initiative, a reçu une délégation de l’unité d’action syndicale (UAS). Cette rencontre a eu lieu dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre 2019, avec pour objectif, d’envisager la reprise des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux, avant la fin de l’année.