Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: lancement d’un programme d’approvisionnement en eau pour plus d’un million de personnes (AIB)
Etats-Unis: l’ancien vice-président Joe Biden candidat à l’investiture démocrate
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)

Après trois années de black-out médiatique, l’ancien Premier ministre de la Transition,  Yacouba Isaac Zida a accordé une interview à nos confrères de France 24, diffusée ce mercredi 27 mars 2019 au cours du Journal Afrique. Il n’a pas exclu de se présenter à la présidentielle de 2020.

Ce mercredi 27 mars 2019, le président de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a rendu une visite de courtoisie au président du Front patriotique pour le renouveau (FPR) Aristide Ouédraogo et à sa direction politique à son siège à Ouagadougou.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, le Front anti-CFA section Burkina condamne l’expulsion ce mardi 26 mars dernier de l’activiste Kémi Séba du territoire ivoirien et de sa détention par les autorités béninoises après son expulsion de la capitale ivoirienne.

Le Cadre d’expression démocratique (CED) a animé une conférence de presse ce mercredi 27 mars 2019 à Ouagadougou. Pascal Zaïda, coordonnateur national et ses camarades sont revenus sur le nouveau code électoral, promulgué le 15 août dernier par le chef de l’Etat, Roch Marc Kaboré après son adoption à l’Assemblée nationale.

Face aux hommes de médias, le Syndicat national des agents du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (Synamica) a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a dénoncé des réformes apportées par leur ministre Arouna Kaboré qu'il juge «  inopportunes et hasardeuses ». C'était le mardi 26 mars 2019 à Ouagadougou.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne fermement « la tuerie » du samedi dernier au Mali qui a occasionné 160 morts.

Le chef du gouvernement, Christophe Dabiré a reçu en audience dans la soirée de ce mardi 26 mars 2019, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). les élections de 2020 et le vote des Burkinabè de l'étranger ont été les deux points abordés par les deux personnalités.

Au cours de la séance de travail qu'il a eue ce 24 mars 2019 avec le Conseil de sécurité de l'ONU, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a tenu à souligner à ses interlocuteurs, que la question des droits humains est centrale dans l'intervention des forces de défense et de sécurité, sur le terrain de la lutte contre le terrorisme, et que le gouvernement veille au respect scrupuleux des libertés individuelles et collectives.

Image d'illustration

Ceci est le compte rendu sanctionnant  les travaux de la première session ordinaire de l’année 2019 du Bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) tenue le samedi 23 mars dernier.

Le samedi 23 mars 2019, des hommes armés habillés en chasseurs traditionnels ont tué les habitants qu'ils ont trouvés sur place. Le dernier bilan fait état d'au moins 135 morts. Dans ce communiqué de presse, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) exprime sa solidarité au peuple malien. 

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en audience l'ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au Burkina Ingo Herbert ce lundi 25 mars 2019 à Ouagadougou. Selon l’hôte, les échanges ont porté sur les relations qui existent entre les deux pays. 

Le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a eu une séance de travail avec une délégation des membres du Conseil de sécurité des Nations unies ce dimanche en début de soirée. Les échanges ont essentiellement porté sur le G5 Sahel, les défis sécuritaires du Burkina Faso, et la coopération entre la MINUSMA et la force conjointe du G5 Sahel.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé