Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Dr

Le traditionnel point de presse de l'opposition politique burkinabè a eu lieu ce mardi 3 décembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Trois sujets d'actualités ont constitué les échanges entre les journalistes et les conférenciers Amadou Diemdioda Dicko, vice-président de l'UPC et Alphonse Marie Ouédraogo, président de l'URD/MS. La crise sécuritaire du pays, la lettre du Cfop au président du Faso sur le contrôle du ministère de la Défense par l'ASCE/LC et l'inauguration du barrage de Samendéni par le Chef de l'État, sont les sujets qui étaient à l'ordre du jour. 

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, sur son initiative, a reçu une délégation de l’unité d’action syndicale (UAS). Cette rencontre a eu lieu dans l’après-midi de ce lundi 2 décembre 2019, avec pour objectif, d’envisager la reprise des négociations entre le gouvernement et les partenaires sociaux, avant la fin de l’année.

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a été décoré pour ses efforts inlassables déployés au service du Burkina Faso, ce lundi 2 décembre 2019. Il a été élevé à la dignité de Grand Officier de l’Ordre de l’Etalon. Après avoir reçu cette distinction avec beaucoup d’humilité, le Chef du Gouvernement a invité l’ensemble des Burkinabè à faire sien l’appel du président du Faso dans la Défense de la patrie.

©Premier ministère

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé aujourd'hui la cérémonie officielle d'inauguration du barrage de Samendeni, en présence des populations bénéficiaires et des partenaires techniques et financiers ayant participé à la réalisation de l'infrastructure.

©Dr

Le major général égyptien à la retraite Hesham Elhalaby a déclaré le vendredi 29 novembre 2019, au cours d’une conférence, à Ouagadougou, qu’«un Etat (qui) n’a pas de stratégie claire et ferme pour maintenir sa sécurité nationale, fera partie des plans de l’autre». Une dépêche de l'AIB.

Le Rassemblement des patriotes pour le renouveau (RPR) a animé une conférence de presse pour se prononcer sur la situation nationale le 28 novembre 2019 à son siège à Ouagadougou. Il s'est agit pour Aly Badra Ouédraogo, président du RPR et ses camarades de se prononcer sur la question de réconciliation et de la cohésion sociale, la sécurité, la gouvernance actuelle du Mouvement du peuple pour le progrès (parti au pouvoir) etc.

Ce jeudi 28 novembre a eu lieu le traditionnel point de presse du gouvernement. Face aux journalistes : Siméon Sawadogo et Remis Fulgance Dandjinou respectivement ministre en charge de l'Administration territoriale et ministre en charge de la Communication. Les échanges ont porté essentiellement sur la commémoration des festivités du 11-décembre à Tenkodogo et sur le dialogue politique au Burkina Faso. 

Le département d'Etat américain a déconseillé le 26 novembre 2019 les citoyens américains de voyager au Burkina Faso à cause des nombreuses prises d'otages qui ont eu lieu ces dernières années dans ce pays.

Le traditionnel point de presse du chef de file de l'opposition politique (CFOP) a été animé  ce mardi 26  novembre 2019 par le président de la Nouvelle alliance du Faso ( Nafa), Mamoudou Dicko et celui du Parti des militants pour le peuple (PMP ), Abdoulaye Arba . La sortie médiatique de la majorité présidentielle notamment sur l'accusation portée sur Djibril Bassolé, les rumeurs sur le refus du président du Faso de signer des accords avec la France, les révélations de la « lettre du continent » sur les relations entre le président Kabore et un trafiquant d'armes étaient, entre autres, les sujets du jour. 

©présidence du Faso

Le gouvernement a organisé ce matin à la Salle polyvalente de la Présidence du Faso, une conférence au profit des ministres et institutions rattachées à la Présidence sur le thème « Guerre et conflits de IVe génération ».

Ce communiqué de presse du Congrès pour la démocratie et le progrès, résume les échages que les membres du bureau politique national on eu lors de la session extraordinaire  tenue le 23 novembre 2019. 

Le ministre de la sécurité Ousséni Compaoré est arrivé en fin de matinée dans la région du Sahel accompagné du chef d’état-major de la gendarmerie nationale et de plusieurs de ses cadres . Il s’est agit pour Ousséni Compaoré de venir constater de visu les conditions vie et de travail de ses hommes déployés sur cette partie du territoire national en proie à l’insécurité et au terrorisme .

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé