Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: l'Aïd-el-Kébir (Tabaski) sera célébrée le vendredi 1er septembre 2017 (Fédération des associations islamiques).
Burkina: un deuil national de 72 heures, à compter du mercredi 23 août, a été décrété suite au décès de Salifou Diallo.
Café Istanbul: trois blessés  sont encore hospitalisés à l'hôpital Yalgado Ouédraogo, une semaine après l'attaque terroriste (CHU-YO).
Nécro: la dépouille de Salif Diallo, le président de l'Assemblée nationale décédé à Paris le 19 août, attendue à Ouagadougou mercredi.
Café Istanbul: le MDL Y. Sawadogo, un gendarme grièvement blessé lors de l’assaut contre les terroristes, est décédé ce 19 août 2017.
Sahel: la soldate de 1re classe Bilgo Nadège est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 1re classe Tiendrébéogo Franck est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 2e classe Koussoubé Sylvain est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Terrorisme: la Chambre de Commerce appelle les acteurs socio-économiques à se joindre à la marche de soutien aux familles éplorées.
Coopération: le Japon octroie un don de 30 milliards de FCFA pour la réhabilitation de la rocade sud-est du boulevard des Tensoba.

1. Dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la République de Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, la sixième Conférence au Sommet des Chefs d’Etat s’est tenue, le mardi 18 juillet 2017, à Ouagadougou, sous la coprésidence de Leurs Excellences Messieurs Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, et Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso.

Le gouvernement a tapé du poing sur la table quand le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina Faso (SATB) a appelé ses militants à un débrayage général dans tous les services de la Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique. Mais le SATB, rejoint par le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (Snaid), organisent au Trésor public et à la Bourse du travail un sit-in de 96 heures depuis le mardi 18 juillet 2017. Ils réclament le départ des directeurs des Impôts et du Trésor.

A l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso a commémoré le mardi 18 juillet 2017 à la Maison d’arrêt et de correction de Koudougou, la Journée internationale Nelson Mandela, sous le thème « Punir sans déshumaniser ». La célébration de cette journée a pour objectif d’interpeller l’opinion nationale et internationale à militer pour des actions en faveur de l’humanisation des conditions de vie et de détention dans les établissements pénitentiaires. La cérémonie était placée sous la présidence du ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro. 

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques, une institution spécialisée de l’Union africaine, a organisé mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou un atelier régional pour dresser le bilan de ces cinq années d’existence.

La sixième conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Burkina Faso et la Côte d’Ivoire s’est tenu ce mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou sous la coprésidence des chefs d’Etats ivoirien et burkinabè, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré. A l’issue de ces assises, les deux gouvernements ont procédé à la signature de 11 accords bilatéraux dont un accord des deux pays avec la société Sitarail  pour la réhabilitation de la voie ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Kaya-Tambao.

La conférence au sommet des chefs d'Etats du 6e traité d'amitié et de coopération entre la côte d'ivoire et le Burkina Faso a ouvert ses portes ce mardi 18 juillet 2017 à Ouagadougou. Le "clap" d'ouverture a été donné par les présidents ivoirien et burkinabè, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kabore.

En prélude à la tenue demain 18 juillet 2017 de la 6e conférence au sommet des chefs d’Etats du Burkina et de la Côte d’Ivoire dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération (TAC), les deux Premiers ministres burkinabè et ivoirien, Paul Kaba Thiéba et Amadou Gon Coulibaly, ont tenu ce lundi 17 juillet 2017 à Ouagadougou un conseil conjoint de gouvernement. Au cours de ladite session, les deux exécutifs devront valider les rapports issus de la réunion des experts afin de les transmettre aux chefs d’Etats pour signature.

Cette déclaration du gouvernement est relative à l’appel du Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina Faso (SATB) à un mouvement de débrayage général dans tous les services de la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique.

L’ambassadeur de France au Burkina, Xavier Lapeyre de Cabanes a célébré ce vendredi 14 juillet 2017  à Ouagadougou la fête nationale française.  Au cours de la soirée à la quelle ont pris part plusieurs personnalités burkinabè dont quelques membres du gouvernement, le diplomate a fait le point de sa première année de présence en terre burkinabè. Cocktail, allocution de l’ambassadeur et exécution du Ditanyè et de la Marseillaise ont constitué les temps forts de cette soirée tenue à la Résidence de France. 

Le 06 juillet 2017 la commission d’enquête du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) informait l’opinion publique nationale et internationale de la remise de son rapport d’enquête à la présidente du CSM.

Photo: Burkina 24

Le Parti de l’indépendance, du travail et de la justice (PITJ) a organisé une conférence de presse ce vendredi 14 juillet 2017 à Ouagadougou. L’objectif était de dénoncer l’inconstitutionnalité de la loi portant organisation et fonctionnement de la Haute cour de justice pour juger Blaise Compaoré et son dernier gouvernement.

La loi organique n° 43-2017AN du 4 juillet 2017 portant modification de la loi organique n° 20/95/ADP du 16 mai 1995 portant composition et fonctionnement de la Haute cour de justice et procédure applicable devant elle est conforme à la Constitution, selon le Conseil constitutionnel. Certains articles de cette loi, il faut le rappeler, avaient obligé la Haute cour de justice à sursoir au jugement des membres du dernier gouvernement de Blaise Compaoré. L’Assemblée nationale s’était ensuite penchée le 4 juillet dernier sur la loi, avant de la transmettre aux sages pour contrôle. Ce 13 juillet, les Sages sont rendu leur verdict: la nouvelle loi sur la Haute Cour de justice est conforme à la constitution et produira ses effets obligatoires dès la promulgation et la publication au journal officiel.

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé