Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

Les organisations patronales des médias burkinabè ont eu ce mardi 16 mai 2017 une rencontre avec le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Au menu des échanges : Les créances de l’Etat envers les médias, l’agenda de la mise en place de la Télévision Numérique terrestre (TNT) et l’opérationnalisation du Fonds d’appui à la presse privée. Au sortir des échanges, Paul Kaba Thiéba a indiqué à la presse qu’il a donnée des instructions « fermes » pour que l’Etat s’acquitte de sa dette dans un délai de deux semaines.

Dix organisations et associations de la société civile de concert tiendront le vendredi 19 et samedi 20 mai 2017 à Ouagadougou des journées de dénonciation de l’impunité des crimes économiques et de sang. A cet effet, le comité d’organisation était face à la presse ce lundi 15 mai 2017 au Centre national de presse Norbert Zongo.

Le procès des membres de l’ex gouvernement de Luc Adolphe Tiao devait se poursuivre ce lundi 15 mai 2017 devant la Haute cour de justice. Après examen des requêtes de la défense et d’une correspondance du Conseil Constitutionnel, la Cour a décidé de sursoir à statuer jusqu’à la décision du Conseil Constitutionnel.

La 20è édition de la Journée nationale du paysan (JNP) finie, les regards sont désormais tournés vers la 21è édition qui se tiendra en 2019 au lieu de 2018 à Gaoua. C’est du moins ce qui a été retenu par les acteurs à l’issue de leur traditionnelle rencontre avec le chef de l’Etat ce samedi 13 mai 2017 à Kaya, ville qui abritait l’édition 2017.

Chers concitoyens, chères concitoyennes
Ce samedi 13 mai 2017, la campagne électorale pour les élections municipales partielles et complémentaires s’ouvre à 00 heures, dans une vingtaine de circonscriptions électorales. Cette séance de rattrapage nous rappelle, si besoin en était, les difficultés qui ont émaillé l’organisation du scrutin dans ces localités, il y a de cela une année.
Aujourd’hui, il faut re-écrire avec optimisme une nouvelle page de l’histoire politique de ces communes afin de parachever le processus de mise en place des exécutifs locaux.

"Citoyennes et citoyens, des communes de :

Andemtenga,  Barani, Beguédo, Bouroum Bouroum,  Dablo,  Dandé,  Karangasso Vigué, Kantchari,  Kindi, Kombori, Kougny, Madjoari, Saponé, Séytenga, Zabré, Ziga, Zoaga, Zogoré, et l’Arrondissement n°4 de Ouagadougou, Le 13 mai, la campagne électorale officielle va commencer. C’est l’avant dernière étape qui va nous conduire au scrutin municipal du 28 mai.

Le monde agricole du Burkina Faso célèbre la 20è édition de la Journée nationale du paysan (JNP), à Kaya. Cadre de dialogue entre le gouvernement et les producteurs agricoles, l’édition 2017 de la JNP se tient sous le thème : «Journée nationale du paysan : 20 ans d’existence, bilan et perspectives».

Ce communiqué du ministère en charge de la Sécurité intérieure informe la population de la capitale que des exercices de simulation de deux attaques terroristes seront menés le mardi.

A travers son livre Mussa Serge Dao (lunettes) veut susciter un sursaut patriotique chez les jeunes (Ph. SM)

« Le Yiangdisme : théorie et principes d’une intelligence collective générationnelle pour l’avènement de la société burkinabè nouvelle ». Tel est l’intitulé d’une nouvelle publication au Burkina Faso. Paru aux éditions Baya presse, le livre a été présenté ce jeudi 11 mai 2017 à Bobo-Dioulasso.

Ceci est le compte-rendu de la conférence des présidents de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder), tenue le 10 mai à Ouagadougou.

Le Syndicat autonome des Agents du Ministère des Affaires Etrangères (Samae) vient par cette tribune prendre l’opinion publique burkinabè à témoin face à la gestion actuelle du département en charge de la diplomatie.

Quelques jours après l’élection d’Emmanuel Macron à la tête de la France, l’Ambassadeur de France au Burkina Faso, Xavier Lapeyre de Cabanes, a reçu des organes de la presse nationale le mardi 9 mai 2017 pour se prononcer sur la récente présidentielle française. Sans occulter la coopération entre le Burkina Faso et la France, le nouvel ambassadeur (en fonction au Burkina depuis 8 mois), a indiqué qu’«il est très agréable de travailler au Burkina».