Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

Ce communiqué de presse sanctionne la troisième session ordinaire de l’année 2019 du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) du Burkina Faso, tenue les 27 et 28 juin 2019. 

©présidence du Faso

Ceci est la déclaration du président du Faso sur la situation du paludisme. Il a exhorté l’ensemble des Burkinabè  à une mobilisation exemplaire afin que dans nos familles, aucun cas de paludisme ne survienne. 

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré prendra part à Abuja au Nigeria, à la 55e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Le groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) a tenu une conférence de presse ce jeudi 27 juin 2019 à Ouagadougou. Il s’est agi pour l’UPC de faire le bilan d’activités de ses parlementaires à mi-parcours au titre de l’année 2019.

©Photo: Aouaga.com/Montage:Fasozine

L’ancien Chef d’Etat-major général des forces armées voltaïques de 1979 à 1980 est décédé ce mercredi 26 juin 2019 à l’âge de 94 ans. Le défunt a occupé de hautes fonctions dans l’administration burkinabè et a été plusieurs reprises ministre dans les gouvernements de 1967 à 1976. 

©MPP

Dans ce communiqué, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) fait le point de la 2e session ordinaire de l’année 2019 de son Bureau politique national tenue le samedi 22 juin dernier à Ouagadougou. Outre la vie du parti, le BPN a aussi échangé sur la situation nationale.

L’opposition politique burkinabè a tenu ce mardi 25 juin 2019 à son siège à Ouagadougou son traditionnel point de presse. La révision «controversée» du code pénal, les examens scolaires, la question des déplacés internes et la suspension des concours de la Fonction publique étaient au menu des échanges.

BEIJING, 24 juin (Xinhua) -- Le vice-président chinois Wang Qishan a tenu lundi matin une rencontre de groupe avec les chefs des délégations africaines participant à la réunion des coordonnateurs sur la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine.

Dans un préavis, le Syndicat national des secrétaires du Burkina (Synaseb) annonce une grève de 72h pour compter du mercredi 26 juin 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

©Burkina 24

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) était en meeting le samedi 22 juin 2019 à Manga dans la province du Zoundwéogo. Ce meeting a servi de cadre pour le président du parti, Eddie Komboigo d’expliquer d’abord les remous qui secouent le parti et à contre-attaquer ses détracteurs qui, 48 heures avant le meeting lors d’une conférence de presse, demandaient sa démission.

Le parti le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) devait tenir une rencontre ce dimanche 23 juin 2019 au stade du 4 août avec l’ensemble de ses secrétaires généraux. Malheureusement, une partie des militants du parti ont pris d’assaut les lieux pour réclamer la démission de l’actuel président, Eddie Komboïgo. Quelques heures plus tard, ladite rencontre a pu se tenir et le président Eddie Komboïgo tout en invitant l’ensemble des militants à la sérénité, a indiqué que «Rien n’arrêtera le CDP dans sa marche pour la conquête du pouvoir.»

Après certains cadres du parti, ce sont des militants qui ont pris en otage le stade du 4-août ce dimanche matin à l’occasion d’une rencontre statutaire du parti pour réclamer la démission de l’actuel président, Eddie Komboïgo.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé