Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des assaillants ont été neutralisés ce 22 mai 2018 par les forces de sécurité dans un quartier périphérique de la ville 
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 
Basnéré (Soum) : un catéchiste et son épouse enlevés dimanche 20 mai 2018
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 

La première session ordinaire du Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem) de l’année 2017 du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale (MFPTPS) a débuté ce mardi 7 février 2017 à Ouagadougou. C’est le 1er responsable du ministère, Clément P. Sawadogo, qui a donné le top de départ des travaux.

Suite à une polémique qui alimente la presse et les réseaux sociaux au Burkina Faso ces derniers jours, le président Roch Marc Christian Kaboré, a son retour du sommet du G5 Sahel le lundi 7 février 2017, a écarté toute idée de se procurer un nouvel avion présidentiel.

Minata Samaté/Cessouma et Pascal Bamouni ont été respectivement élus Commissaire aux affaires politiques et membre du conseil consultatif sur la corruption à l’Union africaine (UA) lors du récent sommet de l’institution pour les cinq prochaines années. De retour d’Addis Abeba, ils ont été présentés au personnel du ministère des Affaires étrangères, aux journalistes et au personnel diplomatique résident au Burkina Faso dans la soirée du vendredi 3 février 2017.

Lors de sa conférence de presse le jeudi 2 février 2017, le groupe parlementaire UPC (opposition) s’est prononcé sur la gestion de l’Assemblée nationale se sentant interpellé, le Groupe parlementaire MPP (au pouvoir) tient, à travers la présente, «à rétablir la vérité et la réalité des faits.»  

Dans ce communiqué parvenu à la rédaction de Fasozine, le secrétaire général de l’Union pour le progrès et le Changement (UPC) de Bagré , Moussa Zabsonre "accuse fermement" le premier responsable de la section Bagré du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) d’être à l’origine du saccage de la gendarmerie et de la libération des présumées exciseuses.

Le traditionnel point de presse du gouvernement, s’est tenu ce jeudi 2 février 2017 à Ouagadougou. Face aux hommes des médias : les ministres en charge de la Communication Rémis Fulgance Dandjinou, de la Justice Réné Bagoro et celui des Transports, Souleymane Soulama.

Le groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), opposition parlementaire, était face à la presse ce jeudi 2 février 2017 à Ouagadougou. Objectif : faire le bilan de sa participation à l’Assemblée nationale durant la première année de mandature.

Entamée le 24 janvier dernier, c’est ce mercredi 1er février 2017 qu’ont été paraphés les accords, à l’issu de la rencontre annuelle gouvernement / organisations syndicales. Ce qui met ainsi fin à une semaine de pourparlers.  De ce dialogue direct, à en croire les organisations syndicales, il y a de quoi être « partiellement » satisfait.

Etienne Tshisekedi, l’opposant historique congolais est mort ce mercredi 1er février 2017 à l’âge de 84 ans à Bruxelles. Il y a une semaine, Etienne Tshisekedi avait quitté son pays pour rejoindre la capitale Belge pour des soins.

Depuis le 15 décembre 2016, la Haute cour de justice était paralysée suite à l’inculpation de Salifou Savadogo, juge parlementaire siégeant au sein de l’institution. Ce mercredi 1er février 2017, son remplaçant, Kibsa Charles Niodogo a prêté serment devant les sages de la Cour de cassation à Ouagadougou.

Face à des journalistes de la presse nationale et internationale, le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré s'est exprimé ce mardi 31 janvier 2017, au siège de l'Union africaine sur le retour du Royaume du Maroc au sein de l'Union.

La 28e Session ordinaire de l'Union africaine s'est penchée le lundi 30 janvier 2017, sur le renouvellement de ses instances dirigeantes. Après l'élection du tchadien Moussa Faki MAHAMAT à la présidence de la Commission, les portefeuilles "Paix et sécurité", "Affaires politiques", "Infrastructures et Energie", "Affaires sociales", entre autres devraient être pourvus, en tenant compte de la qualification et de l'expérience des candidats.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé