Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

Dans le cadre de l’organisation du forum national des personnes vivant avec un handicap qui se tiendra les 4 et 5 juin prochain à Ouagadougou, le ministère en charge de la Solidarité nationale et de la Famille a animé ce vendredi 4 mai 2018 une conférence de presse marquant le lancement des activités dudit forum.

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a organisé une conférence de presse le jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou pour informer le public de l’ouverture des concours directs et professionnels de la session 2018.

 Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, ce matin à la Salle de Conférences de Ouaga 2000, à l’installation des membres du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS). Organe national tripartite composé de 30 membres, représentant les employeurs, les travailleurs et le gouvernement, ce Haut Conseil est un instrument de dialogue social et de concertation permanente avec les partenaires sociaux.

Les partis membres de l’Opposition politique, au cours d’une réunion tenue le mercredi 2 mai 2018, ont estimé que le référendum est la meilleure procédure que doit utiliser le gouvernement pour adopter la nouvelle Constitution. Par conséquent, ils entendent défendre cette option au cours des discussions à venir. L’intégralité du Compte rendu de cette réunion ci-dessous. 

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.

La sous-section CHU-YO du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) a animé une conférence de presse ce jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou. L’objectif était de dénoncer la situation «chaotique» du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou.

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 2 mai 2018, le ministre en charge de la Communication, porte parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a fait savoir que sur avis du Conseil d’Etat, le sit-in pratiqué comme mouvement d’humeur par les travailleurs est illégal. 

Le Burkina Faso à l’instar des autres pays du monde célèbre chaque 3 mai la journée mondiale de la liberté de la presse. Instituée en 1993 par l’Assemblée générale des Nations Unies, cette journée entre autres permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde et de défendre l’indépendance des médias. Voici en intégralité le message de Remis Fulgance Dandjinou, ministre burkinabè en charge de la Communication.

Le Coordonnateur du Cadre d’expression  démocratique (CED) Pascal Zaida a affirmé ce  mercredi 2 mai 2018 au cours d’une conférence de presse que le pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), était  « incapable d’assurer la sécurité des Burkinabè ». Selon une dépêche de l’AIB, M. Zaida a de ce fait demandé au président du Faso de démissionner.

Le Syndicat national des travailleurs de l’action sociale (Syntas) a observé une grève de 96 heures du 24 au 27 avril 2018 pour la satisfaction de leur plateforme revendicative. Dans cette déclaration qui suit, la ministre en charge de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille indique que durant la période de la grève, 65% des agents étaient à leur poste de travail.  Par ailleurs, elle réaffirme « son engagement et sa disponibilité à ouvrir les concertations avec les responsables du syndicat ».

Ceci est un message de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion de la célébration de la fete du travail ce 1er mai. Pour le parti d’opposition, le gouvernement doit saisir cet instant « pour instaurer enfin un dialogue sincère et fécond avec les organisations de travailleurs, dans le but d’apaiser le climat social »

Voici en intégralité le message du ministre en charge du Travail burkinabè, Pr Séni Mamadou Ouédraogo, à l’occasion de la célébration de la fête du travail.