Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Depuis 2001, la cérémonie des Kundé honore chaque année à Ouagadougou les artistes musiciens burkinabè et afro-caribéens les plus méritants. Dix-neuf ans d’existence sans discontinuer constitue déjà une belle performance pour un tel événement sur le continent africain. Un événement qui se tient chaque année, le dernier vendredi du mois d’avril, et qui jouit d’une incontestable notoriété internationale. Cette manifestation des Kundé est en effet la vitrine par excellence de la promotion internationale du travail des artistes musiciens burkinabè. En attendant la 20e édition, prévue le 24 avril 2020, le commissaire général des Kundé, Salfo Soré dit Jah Press s’inquiète de la disparition de cet évènement si l’État burkinabè reste passif.

 

L'Institut français de Ouagadougou a été le cadre d'accueil d'un public venu découvrir les tableaux du peintre burkinabè, Liby Lougue le vendredi 7 février 2020 pour son vernissage.

9 février 2001-9 février 2020, cela fait 20 ans que les Kunde, trophées de la musique au Burkina Faso, honorent chaque année à Ouagadougou, les artistes et les professionnels des métiers de la musique burkinabè et africaine au cours d'un dîner gala. Cette 20ème édition aura lieu le vendredi 29 mai prochain à Ouagadougou. L'information a été donnée devant la presse dans la soirée du dimanche 9 février 2020 au Ciné Neerwaya à Ouagadougou, là où l'aventure a débuté.

A l'état civil comme dans le milieu artistique, on l'appelle Sada Ba. Pour avoir vu le jour et grandit dans la capitale économique du Burkina Faso, l'artiste dit n'avoir d'yeux que pour cette ville cosmopolite qui pour lui, a besoin de visibilité afin de se refaire une identité au plan internationale. D'où "Bobo Dioulasso", le nom de son dernier album qui a été présenté à la presse ce mercredi 29 janvier 2020 à l'Institut français de Ouagadougou.

L’Association des danseurs et chorégraphes du Burkina Faso et de la Diaspora (Mbomen) a été présentée officiellement le samedi 11 janvier 2020 au public burkinabè. C’était au Centre de développement chorégraphique (CDC), la termitière.

Après le premier album "Fruit de la passion" et le deuxième "Le temps de Dieu", le groupe Campus Ambiance vient de mettre sur le marché discographique son troisième album intitulé "Equilibre". La dédicace de l’œuvre a eu lieu le 23 décembre 2019 au Cenasa en présence de personnalités, étudiants et la presse. Dans ce troisième opus qui vient de naître, le groupe, peint les réalités d’une société en proie à des vices, le tout dans un langage humoristique qu'on lui connait. Un album de 12 titres empreinte d'originalité qui se veut un "Timbre-poste" qui promène le mélomane à travers les cultures diverses.

La chorale Eden de l'église des Assemblées de Dieu d'Antenne- ville a procédé à la dédicace officielle de son quatrième album intitulé « la fin est proche »  le dimanche 22 décembre 2019 au sein de ladite église.  « La fin est proche » est un opus de 12 titres dont 5 chantés  en langue nationale mooré, un en dioula et six en français. La cérémonie était placée sous le parrainage artistique de Issouf Compaoré.

Le Directeur Général du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) porte à la connaissance des promoteurs culturels et touristiques, du lancement de son 4ème appel à projets portant sur la subvention

La grande restitution du projet «Hors limites» est intervenue le vendredi 20 décembre 2019 au Centre de développement chorégraphique la termitière. Ont pris part à cette soirée de clôture, 30 réfugiés dont 16 du Burkina Faso et 14 du Niger. En une trentaine de minutes, ces réfugiés maliens ont montré leur savoir-faire appris depuis le début du projet en juillet 2019.

"Week-end", c'est le dernier né du groupe Fusion FL en collaboration avec le "Kiroukou d'Afrique" Floby. Le single qui annonce la sortie prochaine de l'album du groupe a été présenté à la presse ce samedi 14 décembre à Ouagadougou.

©Dr

La compagnie Pina Bausch (Allemagne) et l’Ecole des Sables de Dakar (Sénégal) dans le cadre de leur partenariat stratégique, ont décidé de la reprise de la pièce « Le Sacre du printemps » de la célèbre danseuse et chorégraphe allemande, Pina Bausch décédée en 2009. La particularité de cette reprise est qu’elle sera faite uniquement par 38 danseurs africains, 19 filles et 19 garçons. Pour ce faire, des auditions, pour sélectionner les candidats, ont été programmées dans trois villes : Abidjan, Ouagadougou et Dakar. 

l'artiste au centre de la table

Après son premier album intitulé « Ma reconnaissance » sorti en 2011, l’artiste musicienne chrétienne Clara Bénédive revient sur la scène musicale avec son second opus intitulé « Christ, mon assurance ». La dédicace officielle de son œuvre  qui a été suivie par un concert gratuit, est intervenue ce dimanche 24 novembre 2019 à L’Eglise de la Mission apostolique de Pissy /Temple Nouvelle Vie (EMA/TNV).

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé