Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

Le cinéma burkinabè est en deuil. Le célèbre réalisateur burkinabè,  Missa Hebié est passé derrière la caméra en début de soirée de ce mercredi 26 septembre 2018. Dans sa filmographie on retiendra la série à succès «Commissariat de Tampy». En plein tournage, Missa Hébié s’en est allé dans la soirée de ce mercredi en plein tournage.

L’émission spectacle d’éveil et d’épanouissement pour enfants «Bambino show» a connu son apothéose le week-end dernier. Au terme de la compétition, c’est le Centre Guiré Naaba Abga de Larlé qui a supplanté les 8 troupes qui ont pris part à cette 16è édition de Bambino Show.

A l’occasion de sa rentrée culturelle, la Confédération nationale de la culture du Burkina Faso(CNCB)  a tenu un point de presse ce jeudi 20 septembre 2018 à la maison du peuple de Ouagadougou. Au cours de cette  rencontre, les acteurs,  tous artistes, créateurs et professionnels du secteur de la culture  ont réaffirmé leur engagement à continuer la lutte à travers diverses actions de solidarité, de communication et de sensibilisation pour la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Du 23 février au 2 mars 2019, le Burkina Faso accueille pour la 26ème fois en 50 ans le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), la biennale du cinéma et de la télévision africaine. Ce jeudi 20 septembre 2018 à Ouagadougou le ministre de la Culture et le délégué général du Fespaco ont procédé à la cérémonie officielle de lancement de la campagne de communication de cet évènement.

Le comité d’organisation de Ouaga film Lab était face à la presse ce mardi 18 septembre 2018 à Ouagadougou pour annoncer les grandes lignes de son édition 2018. Ouaga film lab qui est une plateforme de rencontre entre les décideurs et les créateurs de cinéma, se tiendra du 20 au 29 septembre dans la capitale burkinabè.

Adjaratou Ouédraogo fait partie du cercle restreint des femmes peintres au Burkina.  Autodidacte, ses œuvres produites dans un ancrage plus sociétal et militant en disent long.  Après plusieurs années de créations, elle ajoute une autre corde à son arc. Ce vendredi 14 septembre 2018, elle a inauguré l’Espace Soarba, une résidence de création pour les artistes du Burkina et d’ailleurs.

Prévue pour se tenir le samedi 1er décembre 2018 à Ouagadougou, «Les Sotigui Awards» est une cérémonie de distinction des meilleurs acteurs du cinéma africain et de la diaspora. Pour cette édition 2018, ils sont au total 36 acteurs comédiens nominés dans 13 catégories dont le SOTIGUI D’OR. Cette année, l’innovation majeure de cette cérémonie sera la mise en place d’une académie pour l’Afrique qui aura pour mission, de promouvoir et de pérenniser les Sotigui Awards.

L’Association Nomad Express a tenu du 6 au 24 aout 2018 à Ouagadougou, son programme de mentorat édition 2018. Cette édition qui a réuni 6 danseurs venant du Burkina Faso, des Etats-Unis d’Amérique et de la Côte d’Ivoire sous la houlette de Olivier Tarpaga, organisateur, et trois chorégraphes burkinabè, avait pour objectif de permettre aux participants de développer leurs projets sous le regard de leurs ainés tout en découvrant leur technique et leurs univers chorégraphique. Dans cet entretien avec Fasozine, le danseur-chorégraphe-musicien, Olivier Tarpaga, initiateur du programme, évoque entre autres les grandes lignes du mentorat 2018, les perspectives et de sa vision sur l’univers chorégraphique burkinabè.

En marge de sa visite officielle en Chine, le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, s'est rendu sur l’un des plus célèbres monuments du pays dans la matinée de ce samedi 1er septembre 2018.

L’artiste burkinabè Aziz Sana alias Sana Bob entame une tournée nationale dans les 13 régions du Burkina. Cette tournée dite «Tournée nationale vivre ensemble» a pour objectif de renforcer les bases culturelles et traditionnelles d’union et de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration.

Un croisement entre l’ancienne génération et la nouvelle génération. L’ancienne école et la nouvelle école sur un même plateau chorégraphique. C’est ce qu’est en train de concocter Salia Sanou avec Germaine Acogny. Ce duo intitulé « de beaucoup de vous » fait partie du triptyque Multiple-s, une poétique de la rencontre qui réunit trois face-à-face conçus et interprétés par Salia Sanou. D’abord avec Nancy Huston (De vous à moi), ensuite avec Germaine Acogny (De beaucoup de vous) et enfin Babx (Vous serez là).

La 10e édition du projet engagement féminin porté par la compagnie Auguste-Bienvenue s’est déroulée du 2 au 28 juillet 2018 à Ouagadougou. Pour ce 10e acte du projet dont l’objectif est de corriger la faible présence des femmes parmi les artistes chorégraphes africains, plusieurs activités ont été menées : résidence de formation, matinée rétrospective ; une table ronde sur l’engagement des femmes dans la création artistique en Afrique et le spectacle « les Vivants » comme clou de l’édition 2018. Dans cet entretien avec Fasozine, Bienvenue Bazié, Co-initiateur du projet dresse le bilan de l’édition 2018.