Aujourd'hui,
URGENT
Chine: le Burkina inaugure officiellement  les locaux de son ambassade à Pékin
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

Le quartier Karpala de Ouagadougou a vibré aux couleurs et sons de la fête de la musique ce 21 juin 2018. A travers le concours «Talents du Faso», un grand podium a été dressé et a vu la prestation de plusieurs groupes artistiques qui à l’issue, ont reçu divers prix.

Native d’Abobo baoulé, un quartier d’Abidjan, l'artiste Kalam a brillé de fort belle manière sur le podium de la 14è édition du festival «Fête de la musique» à Ouagadougou. Ce 21 juin 2018, la jeune dame a démontré son savoir-faire musical aux fans de la bonne musique.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, dans la matinée de ce mercredi 20 juin 2018, le dramaturge burkinabè Aristide Tarnagda, lauréat du Grand prix littéraire d’Afrique Noire 2017. Il est venu présenter sa distinction reçue à Paris le 24 mai dernier au chef de l’Etat.

Jeune femme très ambitieuse qui n’a pas froid aux yeux à travers son activisme, l’artiste Cendrime Nama, chef d’entreprises burkinabè est bien connue  des mélomanes. Loin de la scène musicale depuis quelques années, elle y revient avec un nouveau single intitulé «Afrika yé» derrière lequel, elle instaure un concept et entend mettre en exergue les valeurs africaines. Dans cet entretien, celle qui croit que les jeunes leaders du continent doivent se baser sur leurs propres ressources pour aller de l’avant, nous parle de son dernier né et de ce projet.

Le festival «Fête de la musique» célèbrera pour la 14è fois consécutive, la musique dans toute sa splendeur à la place de la nation de Ouagadougou les 19, 20 et 21 juin 2018. L’annonce a été faite par le comité d’organisation le 14 juin dernier.

Lauréate de la 18e édition des   Kunde (Trophées de la musique au Burkina Faso) le 27  avril dernier, l’artiste burkinabè Awa Boussim est allé présenter ses trophées aux premiers responsables de la Loterie nationale burkinabè (Lonab) le jeudi 14 juin 2018.

Ombr Blanch, « la voix grave » du slam burkinabè est de retour sur la scène musicale avec son second opus. « Polarisateur Volume 1» a été officiellement présenté le mardi 29 mai 2018, à l’Institut Français de Ouagadougou au cours d’une conférence de presse. C’est un album de 7 titres évoquant de façon générale le vécu quotidien de son auteur au sein de la société.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce 30 mai 2018  une délégation de la Fédération panafricaine des Cinéastes, (FEPACI) conduite par son Secrétaire Général, Cheick Oumar Sissoko.

Les professionnels du 7è art candidats à l’Etalon d’or du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco 2019) peuvent pousser un ouf de soulagement. En effet, 9 projets de films ont bénéficié de subvention de l’Etat burkinabè. Pour un montant total d’un milliard francs CFA, les lauréats ont été révélés à la presse ce jeudi 24 mai 2018.

Michel Kafando, président de la Transition de 2014 à 2015, a été honoré ce jeudi 17 mai 2018 par le ministère de la culture, des arts et du tourisme, suite à l’initiative d’Isabelle Bulczynski / Dossa. C’est un tableau, réalisé par cette dernière citée, qui a été remis à l’actuel envoyé spécial des Nations Unies au Burundi. Ledit tableau n’est autre qu’un portrait de l’hôte du jour et qui vient selon son auteur saluer les valeurs d’un « grand homme ».

« Kalakuta Republik » la dernière création chorégraphique de Serge Aimé Coulibaly sera en représentation ce vendredi 11 mai 2018  au Cenasa à Ouagadougou et le samedi 12 mai 2018 à la Maison de la culture de Bobo Dioulasso. Pour le chorégraphe que Fasozine a rencontré, faire jouer son dernier spectacle dans les deux premières villes du Burkina est une manière pour lui et son staff de proposer une pièce hautement « sensibilisatrice et interrogatoire » aux populations burkinabè qui n’ont pas toujours la chance de voir ce type de spectacle.

Femme d’affaire, bloggeuse mais aussi écrivaine, Nabou Fall fait partie de cette génération de femmes africaines qui osent et agissent pour atteindre leurs objectifs sans se focaliser sur le stéréotype du genre. A travers son livre qui vient de paraître elle s’ouvre aux lecteurs et révèle son «Evasion virtuelle», un univers où le bonheur prime sur les préjugés.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé