Aujourd'hui,
URGENT
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.
Paludisme : environ 9,8 millions de cas de  enregistrés au Burkina au cours de l'année 2016 (PNLP). 
Santé: le paludisme a tué, l'an dernier, 4.000 personnes dont 3.000 enfants au Burkina (PNLP).
Ouaga : des commerçants manifestent devant le palais de justice pour demander la libération de l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé.
Enseignement : le Président du Faso offre 3025 livres d’une valeur de 56 millions de F CFA aux universités publiques du Burkina Faso.
France: le candidat des Républicains, François Fillon, appelle à voter pour Macron au second tour.
France: Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour de la présidentielle  (Estimation).
Football:  le président de la FBF, Sita Sangaré,nommé membre de la commission de développement de la FIFA.
Immigration: partis en Libye à la recherche de l’eldorado, 154 burkinabè ont été rapatriés ce 20 avril au Burkina.
Médias: après 4 ans d’interruption, la radio rurale a officiellement redémarré ses activités, le 20 avril 2017.

Une quinzaine de pièces de théâtre meublent la 9e édition des Récréâtrales. Parmi ces représentations, une retient l’attention : celle tirée de l’œuvre « Une saison au Congo » de Aimé Césaire. A l’occasion, une halte a été marquée par le « collectif Béneeré », en collaboration avec le Théâtre national populaire de Villeurbanne de France (TNP), pour saluer la mémoire de « cet illustre et immense poète ».

Ce samedi 29 octobre, s’est ouvert la 9e édition des Récréâtrales à Ouagadougou. Ce rendez-vous qui se tient tous les deux ans, se veut être un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales, s’articulant en trois étapes dont la recherche, la formation, et la dernière prenant en compte la production et la diffusion. Dans une interview qu’il nous a accordé, Aristide Tarnagda, le directeur artistique dudit festival, nous fait part du sentiment de satisfaction qui l’anime à mi-parcours.

La 3è édition du Festival écrans à ciel ouvert (Feco) se tient à Ouagadougou du 6 au 11 décembre 2016. Placé sous le thème : « Cinéma, citoyenneté et sécurité », l’édition 2016 du Féco accorde une part-belle aux communes rurales de la province du Kadiogo. Le comité d’organisation de ce festival a animé une conférence de presse ce mardi 25 octobre 2016 pour lever un coin de voile sur les activités de cette édition.

Le Syndicat national des artistes musiciens du Burkina Faso (Synamub) était face aux journalistes ce vendredi 21 octobre 2016 à Ouagadougou. L’objectif était de faire part des conditions de vie des artistes et de plaider pour le rayonnement de la musique burkinabè.

Le moins que l’on puisse à propos des préparatifs de cette 9e édition des Récréâtrales, c’est que les petits plats sont en train d’être mis dans les grands, afin de pouvoir répondre aux attentes des festivaliers. Les travaux avancent sur tous les plans, comme nous avons pu le constater ce samedi 8 octobre 2016, au cours d’une conférence de presse pas comme les autres.

Plus qu’un concert, ce fût simplement un moment de communion entre Alpha Blondy et ses fans ce vendredi 30 septembre 2016 au stade municipal de Ouagadougou.

Annoncé pour deux concerts à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, la star  ivoirienne du reggae, Alpha Blondy, est à Ouagadougou depuis ce 28 septembre 2016. Prévu pour 20h40mn, c’est finalement à 22h15mn que l’avion (Air Burkina) transportant Alpha Blondy a atterri à l’aéroport international de Ouagadougou.

Finfou Yougbaré à l’état-civil, l’artiste chanteur Finfou se veut le porte-flambeau de la culture zoga. En plus des deux albums à son actif, l’artiste est le « parrain » d’une dizaine de jeunes artistes originaires de sa région natale, le Gourma.

Du 10 au 22 août 2016, s’est tenu à Cotonou au Bénin, l’Atelier Africain du Design. Cet atelier a réuni 26 participants composés de photographes, tisserands et de designers venant du Burkina Faso, du Bénin, de la Belgique et de la France. A la fin des travaux, une sélection finale des meilleures prises a eu lieu et ont fait l’objet d’une exposition du 16 au 21 septembre 2016 toujours au Bénin. Parmi ces œuvres figure celle du Burkinabè Warren Saré.

Favoriser la mise en réseau de talents d´Afrique avec des réseaux professionnels du reste du monde pour instaurer un dialogue direct dans un double sens, tel est l’objectif visé par le collectif « Génération films », à travers l’organisation de « Ouaga Film Lab ». « Ouaga Film Lab » vise à instaurer ce dialogue entre les talents africains eux-mêmes d´une part et d´autre part entre eux et les réseaux professionnels du reste du monde sur les difficultés inhérentes à la production cinématographique tant au niveau local qu’au niveau international. Les porteurs de ce projet étaient face aux hommes de médias le mardi 13 septembre 2016, pour apporter plus de précisions sur ladite initiative.

Le Conseil des ministres du mercredi 7 septembre 2016, a procédé à l’examen d’un projet de loi portant sur la décoration artistique des constructions publiques. Ce projet de loi dite « 1% artistique » vise la mise en place d’un cadre juridique approprié créant l’obligation de décoration des bâtiments publics et des bâtiments recevant du public par des œuvres d’artistes burkinabè ou vivant au Burkina Faso. Face à une telle disposition, les artisans disent être perplexe.

Le Burkinabè Moussa Ouédraogo, plus connu sous le nom d’artiste Moussa Petit Sergent, a reçu le prix « RFI talent du rire ». Un prix qui récompense les jeunes talents de l’humour en Afrique et qui lui sera remis le 11 décembre prochain à Abidjan dans le cadre du gala de clôture du festival du Gondwana initié par l’humoriste de RFI, Mamane. Nous vous proposons de le redécouvrir à travers le portrait que Fasozine lui avait consacré.