Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

CULTURE

«The Lord plus one» ou encore «Le Seigneur plus un», est un film du réalisateur ghanéen, Kwaw Ansah. Bien connu pour avoir été lauréat de l’Etalon de Yennenga 1989 avec le film «Héritage Africa», Kwaw Ansah est en lice pour cette 25è édition du Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (Fespaco) au Burkina Faso.


Le film «The Lord plus one» traite de la question des faux prophètes et les façons dont ils emploient pour duper les croyants sans méfiance. Ekow Smith-Asante, dans le rôle de prophète Gabriel, escroque les gens avec des messages supposés de Dieu au sujet de leur vie. Il est clair que ses actions sont conduites par la cupidité et la convoitise, car il persuade les gens pour de l'argent et même viole une femme mariée.

Les films de M. Ansah, tels que «Love Brewed In The African Pot», «Heritage Africa» et «Crossroads of Trade, carrefour des gens» ont déjà remporté des prix importants lors des précédents Fespaco. A cette édition de la biennale, le vétéran réalisateur espère que «Praising The Lord plus one» puisse retenir l’attention des cinéphiles voir remporté le prestigieux Etalon du yennenga.Trois des acteurs du film, notamment Ama K. Abebrese, Adjetey Anang, Ekow Smith-Asante  et Kwaw Ansah le réalisateur lui-même sont annoncé à Ouagadougou pour le festival.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir