Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

CULTURE

En marge du Fespaco, le réalisateur sénégalais Mag Maguette a rendu un hommage à une figure historique du cinéma africain et du Fespaco, Sembène Ousmane à travers la dédicace de l’œuvre intitulée «Sembène Ousmane: le précurseur et son legs». L’auteur Mag Maguette Diop y dresse un bilan du cinéma africain depuis les Indépendances à nos jours.


Ecrivain, réalisateur, acteur du cinéma, Sembène Ousmane est l’un des pères fondateurs du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Décédé en 2007, il demeure toujours présent dans la mémoire des cinéastes. A cette 25è édition de la biennale du cinéma, un hommage lui a été rendu. « Sembène Ousmane: le précurseur et son legs» c’est le titre de l’ouvrage de plus de 200 pages qui lui a été dédié. Le document fait le bilan du cinéma africain depuis les indépendances jusqu’à nos jours.

L’auteur traite aussi des hommes qui ont fait le cinéma sénégalais rappelant à un devoir de mémoire. Il fait parcourir aux lecteurs, les différentes générations de cinéastes tout en évoquant 2000 ; l’année du numérique

« J’ai pris Sembène Ousmane comme fondement de ce livre. Vous trouverez toute la filmographie de tous les cinéastes de nos indépendances jusqu’aujourd’hui, jusqu’au jeune Alain Gomiz : la génération de 2000. Toute cette génération s’y trouve avec leur filmographique. Vous y trouverez aussi tout le bilan économique de nos Etats sur le cinéma sénégalais» a expliqué l’auteur.

Avec cette dédicace, c’est un rêve qui se réalise pour l’auteur. Ce livre est un héritage que Maguette Diop veut aussi légué à la jeune génération comme les précurseurs l’ont fait à leur époque à l’instar de Sembène Ousmane. « A travers cette œuvre, je veux que vraiment les jeunes cinéastes sachent les personnes qui ont fait le cinéma africain. C’est ça les repères pour que la jeunesse avance » a conclu le réalisateur sénégalais.

Ylkohanno Somé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir