Aujourd'hui,
URGENT
Education: le Burkina et la Coopération suisse signent ce 27 avril deux accords de financement d’un montant de 12 milliards de FCFA.
Banankeledaga : le bacillus anthracis responsable de la mort d’une soixantaine de bœufs le 18 avril dernier (MRAH).
Fonction publique : au total 22 755 postes à pourvoir dont 4 278 pour les concours professionnels.
Fonction publique: 11 096 postes à pourvoir pour les concours directs.
Fonction publique: 7 381 postes à pourvoir au titre des mesures nouvelles.
Fonction publique: 205 médecins, pharmaciens, chirurgien-dentistes seront recrutés cette année, contre 150 en 2016.
Centrafrique:  la Burkinabè Adelaïde Dembélé nommée juge d’instruction à la Cour Pénal Spéciale de la République Centrafricaine.
Police: le contrôleur général de police, Jean-Bosco Kienou, nommé directeur général de la police nationale.
Police: Le directeur général, Lazare Tarpaga, a rendu sa démission.
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.

CULTURE

A dix jours de la tenue officielle de la cérémonie des trophées de la musique au Burkina Faso, le commissariat général des Kunde a convié les hommes de media à la deuxième conférence de presse dudit évènement, ce mercredi 19 avril 2017. L’objectif était de donner les informations sur le plateau artistique et l’organisation de la soirée.


Pour cette 17ème édition des Kunde, comme artistes invités du Burkina Faso, il y aura, selon Papus Zongo, essentiellement des artistes qui ont une actualité dont certains présenteront une exclusivité. Il s’agit entre autres de Awa Boussim, Floby, Rovane, David le Combattant, Prince Zoetaba et Fush. A l’international, «on va parler du Nigeria qui sera fortement représenté par le trio magic de Mavin records à savoir Don Jazzy, Tiwa Savage et Korede Bello. En Côte d’Ivoire, on aura Gadji Celi, Mix Premier et Révolution.Il y aura aussi Sidiki Diabaté du Mali, Zenab du Benin et Nyboma du RD Congo», a déclaré Papus Zongo.

Au cours de la cérémonie 15 trophées seront remis, dont 10 prix principaux et 5 prix spéciaux. A cela s’ajoutent le kunde d’honneur et celui d’hommage.
Comme toutes les éditions précédentes, il y aura un défilé de mode. Mais aux dires de Maguy Leslie Oka, ce sera un défilé de stylistes burkinabè dont Koro DK style, Bazemsé et Gérard Hien, afin de rendre hommage aux artistes stylistes burkinabè.

En terme organisationnel, le Commissaire général Salfo Soré a affirmé que «les choses vont bon train» et avoue que «financièrement, ce n’est pas toujours évidemment car il y a  quand même des difficultés». Il a par ailleurs marqué sa satisfaction au niveau de l’engouement qui, selon lui, montre que les Kunde sont attendus et que les gens sont prêts à y être. «A notre niveau, on fera tout pour que les Kunde restent toujours la soirée la plus attendue de l’année, que le rêve soit au maximum et que la fête soit belle» a promis le Commissaire général.

Pour lui 17 ans après, les Kunde sont devenus budgétivores et ont besoin d’une aide de la part des autorités. «Aujourd’hui, nous arrivons à faire venir des artistes d’autres cieux car la jeunesse a besoin de rêver et d’avoir l’occasion de voir de grands artistes qui jouent ailleurs et cela est coûteux. Malheureusement,  les partenaires à eux seuls ne peuvent pas résoudre cette équation donc pour les éditions à venir, nous souhaitons que les autorités nous aident parce que, ça commence à être assez difficile », a-t-il lancé.

Cette 17ème édition, qui aura pour marraine l’épouse du chef d’Etat, Sika Kaboré, sera retransmise en direct sur la télévision nationale et une autre chaine de la sous-région. Pour avoir accès à la salle des banquets pour suivre les Kunde en live, il faudra débourser la somme de 50 000f CFA pour une personne et 500 000f CFA pour une table.
Le lauréat du Kunde d’or, en plus du trophée, remportera la somme de 1 500 000 FCFA et pour les catégories intermédiaires, les lauréats repartiront avec 300 000f CFA. En rappel, les nominés au Kunde d’or sont Dez Altino, Idak Bassavé et Imilo Lechanceux.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Etes-vous d’accord avec le Premier ministre pour affirmer que «Burkina is back»?

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé