Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

CULTURE

Après «Plus d’amour», l’artiste burkinabè Awa Melone continue son chemin avec «Tama». Un album de 10 titres auto-produit par l’artiste avec lequel, elle compte se positionner de la meilleure des manières sur l’échiquier musical national et international. L’œuvre a été présentée à la presse le vendredi 5 mai 2017 à Ouagadougou.


C’est en 2007 qu’elle s’est révélée au public burkinabè à travers son album «Plus d’amour». Aujourd’hui, elle revient avec un deuxième opus intitulé «Tama» qui signifie en langue bambara «la marche». Pour Awa Bakayoko plus connue sous l’appellation d’Awa Melone, «c’est une façon de dire que je continue ma marche, mon aventure vers des lendemains meilleurs».

Enregistré à cheval entre trois studios, «Tama» a bénéficié du doigté magique de grands noms de la musique burkinabè tels que Sosthène Yaméogo, Bernard Yaméogo, Ulrich Ouédraogo etc. «Tama» est inspiré de la musique manding dans lequel l’artiste intègre des notes de bluz, de jazz, de funk et de RNB. Un mélange de sonorités qui à l’écoute, donne de la Word musique basée sur la basse et la percussion, instruments favoris de l’artiste. Ce sont entre autre des titres tels que «Doussou kassi», «Kanou gnongon», «Y kabré», «Tama» le titre éponyme qui a donné son nom à l’album, «Massinotè», «Toi et moi», «Toumalon», «S’Amuser»…

Deux collaborations figurent sur cet album avec Kassoum Coulibaly dans le titre «Toi et moi» et Greg le Burkimbila dans «s’Amuser». Dotée d’une voix suave, Awa Melone qui a fait ses armes dans les chœurs, auprès des artistes tels que Bêta Simon, Tiken Jah Fakoly, Fadal Dey du côté de la Côte d’Ivoire, compte imposer «Tama» sur l’échiquier musical national et international. Le travail de création et de production fini, il ne reste plus qu’aux mélomanes de consommer l’œuvre sans modération.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir