Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

CULTURE

Le 21 juin prochain, la musique sera célébrée dans toute sa pluralité à travers le monde. Au Burkina Faso et pour la 12è année consécutive, Exit Management entend offrir au public Ouagalais, un spectacle exceptionnel à la Place de la nation à travers son festival «Fête de la musique».


Durant 72 heures, le festival «Fête de la musique» va s’articuler autour de concerts live, formations et rencontres professionnelles entre acteurs de la filière musique. Les artistes programmés cette année sont : Hamed Smani, Sofiano, la troupe Wend Manegre, la troupe Duni ya Sugri, Smockey, Jezy, Maï Lingani, Issouf Compaoré, Natou, Miss Maya, Salif Widga, Campus Ambiance et Dez Altino. Malgré les difficultés financières, les organisateurs disent vouloir tout mettre en œuvre pour réussir la fête. Cette année, c’est le duo musical ivoirien Yodé et Siro qui est l’invité d’honneur à ce festival.

«Le défi pour nous, organisateurs de la fête de la musique, est d’offrir toujours le meilleur dans la mesure du possible. Quand nous parlons de possibilité, nous voulons notamment parler de moyens financiers. Organiser un tel évènement nécessite impérativement des moyens et non des moindres car de nos jours, nous sommes limités en matière de finances mais nous tenons à respecter ce rendez-vous capitale qui demeure au-delà de tout un challenge important», a confié Alexis Allognon à la conférence de presse de ce mardi 13 juin 2017 à Ouagadougou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé