Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

CULTURE

Les compétions dans les disciplines d’expressions traditionnelles deviennent  uniquement régionales. Le premier de chaque région se produira en exhibition sur plusieurs plateaux à la Semaine nationale de la culture (SNC). «Cette option permet de valoriser d’avantage nos troupes traditionnelles qui n’ont pas de cadre d’expression en dehors de la SNC », a expliqué, jeudi, le directeur général de la SNC, Golo Barro.

Chaque année paire la dernière semaine du mois de mars, le Burkina Faso organise à Bobo-Dioulasso la Semaine nationale de la culture (SNC), événement culturel majeur depuis 1983. L’édition de 2018, la 19eme du genre, placé sous Thème : « Sauvegarde des valeurs culturelles enjeux et défis » se tient du 24 au 31 mars 2018.

Les compétions  s’articulent autour de trois axes : la catégorie A (Arts du spectacle), catégorie B (arts plastiques), catégorie C (littérature, sports traditionnel et art culinaire).
Principale innovation de l’édition 2018,  la catégorie A est subdivisée en deux sous-catégories, celle des expressions culturelles traditionnelles (dance traditionnelle, musique traditionnelle, le chœur populaire et les vedettes de la chanson traditionnelle) et celle des disciplines d’expressions modernes (orchestres, les créations chorégraphiques, le slam et le ballet).

Autre innovation, la revue à la hausse des montants des primes de participations et des prix au lauréat dont le total est estimé à soixante-dix-sept (77.000.000) millions de FCFA.     

Du reste, les inscriptions ont démarré  et prennent fin le  13 octobre 2017  pour l’ensemble des disciplines concernées par les compétitions régionales.  Les candidats  de la catégorie C (littérature, sports traditionnels et lart culinaire) ont jusqu’aux 27 octobre 2017, pour s’inscrire. Et ce, uniquement à la direction générale de la SNC. En fonction des disciplines, les frais d’inscription oscillent entre 5 000et 7 500 FCFA.

Les compétitions régionales, quant à elles,  se déroulent du 3 au 21 novembre 2017.

Le règlement intérieur du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL) est disponible dans toutes les structures régionales en charge de la culture et au niveau des différentes directions centrales du ministère de la culture, indique le DG de la SNC.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir