Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des assaillants ont été neutralisés ce 22 mai 2018 par les forces de sécurité dans un quartier périphérique de la ville 
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 
Basnéré (Soum) : un catéchiste et son épouse enlevés dimanche 20 mai 2018
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 

CULTURE

Le programme culture et développement du royale du Danemark a pris fin le week-end dernier par un concert des artistes participants pour dire merci à leur partenaire. Notamment les lauréats de jazz performances 2017 avec comme attraction, un concert live de l’artiste Bill Aka Kora.


Plus de deux milliards de  francs CFA, c’est le montant apporté durant cinq ans par le programme de développement culturel du royaume de Danemark en soutien aux acteurs culturels du Burkina. Le programme à terme, les associations bénéficiaires ont bien voulu faire le point au partenaire et  lui dire toute leur reconnaissance. C’est la quintessence de ce spectacle qui a réuni bénéficiaires et autres «Doyens» de la musique burkinabè sur la même scène. Le roi de la «Djongo musique», Bill Aka Kora, en a profité pour égrainer quelques titres de son repertoire. 

Durant cinq jours, et à travers plusieurs activités, des artistes ont été formés à la stratégie de conquête du marché international. Lobjectif étant de trouver d’autres débouchées à l’internationale. Plus que satisfaite des résultats présentés, les organisateurs ont estimés que ce show case avait pour but, d’attirer d’autres partenaires qui voudraient bien les soutenir.

Les bénéficiaires, eux ne nient pas le bol d’air  reçu pendant ces  cinq années avec le soutien du Royaume du Danemark. Pour Abdoulaye Diallo, coordonnateur de Jazz à Ouaga et l’un des bénéficiaires, ce programme aura été plus que satisfaisant, il a permis de développer plusieurs activités, de grandir et d’opérer des changements.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé