Aujourd'hui,
URGENT
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan
Mali: Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de la présidentielle (RFI)
Burkina: Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national (Faib)
Kongoussi: la dépouille d’une adolescente de 12 ans, recherchée depuis 5 jours, repêchée dimanche du Lac Bam, la tête amputée (AIB).
Cameroun: 7 soldats formellement identifiés dans la vidéo d’exécutions de deux femmes et leurs enfants arrêtés (RFI)
RCA:  trois groupes d’ex-Seleka annoncent une alliance au nom de la paix
Burkina: 4 gendarmes et un civil tués dans l'explosion d'une mine artisanale dans l'Est du pays (AIB)
Soudan du Sud: le président Salva Kiir amnistie Riek Machar et des groupes armés (RFI)
Diplomatie: la Colombie reconnaît officiellement l’Etat de Palestine
Burkina: les inondations ont causé 4922 sinistrés et 7 décès du 1er mai au 7 aout 2018 (Ministère de la Solidarité nationale)

CULTURE

L’artiste musicien Joseph Salemberé, dit Salambo ou encore appelé l’homme du peuple repose désormais au cimetière municipal de Gounghin. Décédé le 27 février dernier, ce « doyen » de la musique burkinabè a été accompagné à sa dernière demeure ce samedi 3 mars 2018.

Parents, amis, fans et autres connaissances ont tenu à saluer la mémoire de Salambo en l’accompagnant pour l’ultime au revoir. C’est aux environs de 10h que le cortège est arrivé au cimetière de Gounghin. En cet instant précis la tristesse et l’émotion se sont emparées des visages des uns et des autres. 

Et c’est avec une voix étreinte que son camarade Oger Kaboré a prononcé l’oraison funèbre : « Il était de tous les combats avec nous. Notamment lorsqu’il fallait lutter pour le droit des auteurs burkinabè(…) Il est tombé la guitare à la main et nous saluons les belles œuvres qu’il a laissées à la postérité. Et qui doivent servir de leçon pour magnifier la culture burkinabè ».

Par ailleurs, pour le musicien Issouf Compaoré, celui que le monde culturel burkinabè pleure en ce jour aura vécu « utile». « L’homme du peuple » quitte à jamais la scène à l’âge de 74 ans. Il totalise 50 ans de carrière artistique avec à son actif des 45 et 33 tours, des albums cassettes et CD. Cependant, s’il s’est distingué à travers la musique, Joseph Salemberé aura servi à la fonction publique en tant qu’agent technique d’agriculture, jusqu’à sa retraite. Aussi, il a siégé au Conseil économique et social. Mais a aussi porté la casquette de préfet de département.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir