Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

L'auteur à l'extrême droite

CULTURE

Juriste de formation et spécialiste de la communication et des médias, Yannick Naré vient d’inscrire son nom au panthéon des auteurs littéraires du Burkina Faso. En effet, il vient de vient de donner naissance à son premier livre, un essai politique intitulé : « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso ». L’œuvre  a été officiellement présentée le samedi 7 juillet 2018 à Ouagadougou.

Éditée à « Harmattan Burkina Faso », cette œuvre sociologique dépeint le processus démocratique au pays des Hommes intègres, depuis le soulèvement populaire de 1966, jusqu’à l’ère actuelle marquée par la présidentielle de 2015 dite « démocratique, libre et transparente ».

A travers son premier essai, Yannick Naré entend « raconter la lutte de la société civile, de la société politique, et des différentes communautés, qui ont abouti à une alternance, la première du genre au Burkina Faso », résume-t-il. Ce bouquin de 237 pages est subdivisé en deux grandes parties.

« Pour ce qui est de la première partie, il était question d’analyser un peu le processus qui a abouti à l’insurrection, par les régimes qui se sont succédés. Parce que dès qu’on parle de l’insurrection de 2014, nombreux voient essentiellement les causes immédiates, celles qui ont déclenché. Pourtant c’est un long processus qui a commencé depuis celle de 1966 », soutient l’auteur.   A la lumière de ces explications, la première partie a été intitulée « du soulèvement populaire de 1966 à l’insurrection populaire de 2014 »

Dans la seconde partie, « l’onction de l’Eglise catholique à l’alternance démocratique », l’auteur met en exergue l’action des religieux dans ladite alternance. Ici, c’est l’intervention de l’Eglise catholique qui a intéressé Yannick Naré. 

« Cette partie du livre décrypte l’opposition des évêques de la Conférence épiscopale Burkina-Niger à la modification constitutionnelle du 37e commandement. Au sein de la société civile, ceux-ci s’illustraient comme l’une des principales entités soutenant une telle position claire, constante et mûrement structurée » peut on lire dans la fiche de lecture.

Pour l’auteur, ce livre est sa « contribution à la construction démocratique du Burkina et de l’Afrique ». « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso », destiné à tout type de public est accessible dans l’ensemble des librairies de la place au prix national de 10.000 franc CFA.    

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé