Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

CULTURE

Du 15 novembre au 15 décembre prochain se tient la 14ème édition du festival Ciné droit libre dont l’ouverture officielle est prévue pour le 8 décembre 2018. Ce lundi 3 décembre, le comité d’organisation a tenu, à Ouagadougou, une conférence de presse de lancement des activités dudit évènement.


Ce festival sacrifiera à sa tradition de promotion et de défense des droits humains ainsi que de la liberté d’expression à travers le cinéma, autour de la justice cette fois-ci. « Justice, levez-vous! » est le thème choisi pour cette 14ème édition à Ouagadougou. Selon le coordonnateur du festival Ciné droit libre, Abdoulaye Diallo, les dossiers en instruction sont l’accès à la justice, son importance pour la paix et la lutte contre l’insécurité et le terrorisme.

Selon le comité d’organisation, plusieurs innovations majeures vont marquer cette manifestation dont «une simulation du procès de la justice burkinabè le 13 décembre». Le coordonnateur a expliqué que cette simulation vise à montrer leur colère face à la lenteur de la justice dans le traitement du dossier du journaliste d’investigation assassiné le 13 décembre 1998 du nom de Norbert Zongo. «L’idée c’est de faire le  procès de ceux qui n’arrivent pas à faire le procès de Norbert Zongo. Avocats, journalistes, membres d’organisations de la société civile et de la famille Zongo passeront à la barre pour expliquer leurs plaintes ou se défendre», a précisé Abdoulaye Diallo, coordonnateur du festival Ciné Droit Libre.

La deuxième innovation portera sur des hommages à deux illustres disparus. Il s’agit des artistes Black So man avec la reprise de sa chanson «J’étais au procès» et de Hamidou Valian, membre du groupe de slam «Qu’on Sonne et Voix Ailes» qui, aux dires de M. Diallo, a été pendant plusieurs années bénévole du festival. Quant à la troisième innovation de ce festival, elle concernera la soirée spéciale Sahel au cours de laquelle interviendra la réalisation d’un direct depuis la ville martyr de Djibo pour permettre à des élèves locaux de s’exprimer sur leur situation à l’ouverture du festival.

Il y aura également l’enregistrement de l’émission «Génération Consciente» avec Claudy Siar, l’un des parrains de ce festival, l’organisation d’ateliers de dessins pour sensibiliser sur les droits humains et la liberté d’expression au profit des lycées et des détenus de la Maco. Aussi, du 12 au 14 décembre, il est prévu à l’Université Ouaga 1 professeur Joseph Ki-Zerbo, des dialogues démocratiques, des projections débats et le concours 10 minutes pour convaincre. Le programme prévoit par ailleurs au Village du festival, des projections de films, des animations musicales et humoristiques avec des artistes comme Fleur, Roger Wango, Nourat, Dicko fils, du rappeur Youssoupha, le second parrain de cette 14ème édition.

A en croire au coordonnateur du festival Abdoulaye Diallo, à ce jour, 80% du budget est garanti.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir