Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

CULTURE

Ceci est un communiqué de presse du Centre de développement chorégraphique (CDC) la Termitière sur la tenue du 15 au 22 décembre 2018 à Ouagadougou de la 12e édition du Festival Dialogues de corps. " Territoires et imaginaires "  est la thématique de la présente édition.

À partir de ce samedi 15 décembre 2018 et jusqu’au samedi 22 décembre 2018, la capitale burkinabè va vibrer au rythme de la 12ème édition de festival Dialogues de corps. Initié en 1997 par les chorégraphes Salia Sanou et Seydou Boro, le festival de danse contemporaine Dialogues de corps est devenu en quelques années un des rendez-vous incontournables de la création chorégraphique en Afrique.

En phase avec les enjeux géopolitiques actuels et les défis de l’humanité, la douzième édition de Dialogues de corps se penche sur la problématique de la migration, à travers le thème : « Territoires et imaginaires ». « Par cette réflexion, nous voulons exprimer un état du monde et dire comment la danse contemporaine peut aiguiser le regard, éveiller les esprits et engager un mouvement personnel et collectif qui se doit de rester la force vive en chacun de nous. » explique le directeur artistique du festival, Salia Sanou.

Germaine Acogny, figure historique de la danse en Afrique, est l’égérie de cette 12ème édition du festival. Elle sera présente sur la scène en duo le lundi 17 décembre 2018 avec Salia Sanou dans « Multiple-S / De beaucoup de vous ». Un spectacle inédit à voir comme les autres spectacles de belle facture au menu de la présente édition.

Plusieurs activités seront au programme : spectacles de danse, table-rondes autour de la thématique du festival, expositions et marché des arts chorégraphiques. Les différentes activités vont se dérouler essentiellement sur le site du CDC-La Termitière, au jardin de la musique Reem-Doogo et à la Place de la femme de Ouagadougou. Le programme général peut être téléchargé sur le site du CDC La Termitière : www.cdc-latermitiere.com.    

Programme des Tables rondes

1/LUNDI 17 décembre à 10h / Thématique : « Politique culturelle, politique de développement du territoire ». Intervenants : § Eric Lamoureux, Co-directeur / Via-Danse CCN de Belfort / Franche-Comté Bourgogne (France). § Alexandre Sawadogo, Coordonnateur des Nuits Atypiques Koudougou (Burkina Faso). § Alain Sanou, Adjoint à la culture à la Mairie de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). § Patrick Hauguel, Directeur délégué et Attaché culturel / Institut Français de Ouagadougou (France – Burkina).

2/MARDI 18 décembre à 10h/Thématique : « Création contemporaine et migration ». Intervenants : § Nancy Huston, Ecrivaine / France-Canada. § Irène Tassembédo, Directrice de l’EDIT / Burkina. § Ahmed Taïgué, Danseur-chorégraphe, Directeur artistique de la Compagnie Ndam Se Na / Tchad. § Salia Sanou, chorégraphe, Directeur de la Compagnie Mouvements Perpétuels, Directeur artistique du CDC-La Termitière et de Dialogue de corps / Burkina Faso.

Contact Presse : 64 89 35 45/76 05 04 41

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir