Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

CULTURE

Pour la 8e fois consécutive, le cinéma numérique ambulant (CNA) participe au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). Pour cette 26e édition cinquantenaire, le CNA a mis les petits plats dans les grands en proposant une programmation riche et diversifiées.


Créé en 2001, le CNA est un réseau international d’associations de cinéma mobile installé dans neuf pays. Il a pour activité principale, l’organisation de projections de films du patrimoine cinématographique africain en zones rurales et urbaines. Le CNA organise près de 1200 séances de cinéma par an, pour un public estimé à 300.000 spectateurs.

Présent au Fespaco depuis 2005, le CNA installe son village à Ouagadougou pendant une semaine tous les deux ans en marge du festival. Pour le CNA, le Fespaco est un moment important de rencontres et d’échanges. «Pour marquer le cinquantenaire, le CNA en partenariat avec le Fespaco, organise des projections de 9 Etalons d’or du Yennenga dans 9 villes du Burkina. Il s’agit de notamment de Sapouy, Koudougou, Saponé, Yako, Kombissiri, Boussé, Kaya, Ziniaré et Kongoussi. Le but étant de permettre à tout le pays de vivre cette grande fête», indique Kadidia Sidibé, présidente du CNA Mali et du CNA Afrique.

Le CNA organise également une soixantaine de projections de films en plein air à Ouagadougou et ses environs. Tous les soirs, il dresse en moyenne 8 écrans géants dans la ville. Au cours de ces séances, le CNA diffuse la une rétrospective des 23 Etalons d’or du Yennenga décernés jusqu’à cette 26e édition du Fespaco. Mais aussi des films cultes comme «Sia le rêve du python» du Burkinabè Dani Kouyaté.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé