Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

CULTURE

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé le  jeudi 25 juillet 2019 une conférence de presse. Objectif : dévoiler les grandes lignes des prochaines journées culturelles Ivoiro-burkinabè qui se tiendront en marge du 8e Traité d’amitié et de coopération (TAC) prévu se tenir du 27 au 30 juillet 2019 à Ouagadougou. 

En marge des activités du TAC qui se tiendra dans la capitale burkinabè, des journées culturelles et artistiques Ivoiro-burkinabè, seront organisées à Ouagadougou du 27 au 30 juillet 2019. L’objectif de ces journées est de renforcer les relations d’amitié et de partage entre le peuple ivoirien et celui burkinabè. 

Les présentes journées culturelles témoignent de la volonté des deux pays d’associer et de faire participer les populations, qui sont d’ailleurs les bénéficiaires finales des accords signés lors des différents sommets du TAC.

Plusieurs activités sont prévues et elles vont rythmer la vie des Ivoiriens et Burkinabè durant ces trois jours. Il y a un volet cinématographique, avec des films burkinabè et ivoiriens qui seront diffusés au Cenasa. S’ajoute le volet animation culturelle artistique, avec exposition des produits d’artisanat des exposants des deux pays frères au SIAO. Le troisième volet, qui est celui gastronomique, se tiendra du 28 au 30 juillet 2019. Une nuit culturelle est également prévue le 29 juillet 2019 au SIAO. Pour ce faire, 3 troupes traditionnelles de la Lagune Ebrié et 4 du pays des Hommes intègres seront à l’honneur au SIAO sur le plateau artistique lors de la nuit culturelle. 

Pourquoi le choix de troupes traditionnelles en lieu et place de celles modernes, le directeur de la coopération, Idrissa Zorom, répond en ces termes : « le critère, c’était de voir les artistes modernes et des artistes d’inspiration traditionnelles, nous nous sommes dit, vu les engagements que nous prenons dans le cadre de la valorisation du patrimoine culturelle des expressions du terroir, nous allons faire une mention sur les troupes traditionnelles. C’est ce qui nous a amené à beaucoup privilégier les artistes traditionnels ». 

Le budget de cette édition est de près de 30 millions de F CFA. Il faut souligner que toutes les activités prévues lors de cette édition sont libres d’accès au public.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir