Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

CULTURE

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé le  jeudi 25 juillet 2019 une conférence de presse. Objectif : dévoiler les grandes lignes des prochaines journées culturelles Ivoiro-burkinabè qui se tiendront en marge du 8e Traité d’amitié et de coopération (TAC) prévu se tenir du 27 au 30 juillet 2019 à Ouagadougou. 

En marge des activités du TAC qui se tiendra dans la capitale burkinabè, des journées culturelles et artistiques Ivoiro-burkinabè, seront organisées à Ouagadougou du 27 au 30 juillet 2019. L’objectif de ces journées est de renforcer les relations d’amitié et de partage entre le peuple ivoirien et celui burkinabè. 

Les présentes journées culturelles témoignent de la volonté des deux pays d’associer et de faire participer les populations, qui sont d’ailleurs les bénéficiaires finales des accords signés lors des différents sommets du TAC.

Plusieurs activités sont prévues et elles vont rythmer la vie des Ivoiriens et Burkinabè durant ces trois jours. Il y a un volet cinématographique, avec des films burkinabè et ivoiriens qui seront diffusés au Cenasa. S’ajoute le volet animation culturelle artistique, avec exposition des produits d’artisanat des exposants des deux pays frères au SIAO. Le troisième volet, qui est celui gastronomique, se tiendra du 28 au 30 juillet 2019. Une nuit culturelle est également prévue le 29 juillet 2019 au SIAO. Pour ce faire, 3 troupes traditionnelles de la Lagune Ebrié et 4 du pays des Hommes intègres seront à l’honneur au SIAO sur le plateau artistique lors de la nuit culturelle. 

Pourquoi le choix de troupes traditionnelles en lieu et place de celles modernes, le directeur de la coopération, Idrissa Zorom, répond en ces termes : « le critère, c’était de voir les artistes modernes et des artistes d’inspiration traditionnelles, nous nous sommes dit, vu les engagements que nous prenons dans le cadre de la valorisation du patrimoine culturelle des expressions du terroir, nous allons faire une mention sur les troupes traditionnelles. C’est ce qui nous a amené à beaucoup privilégier les artistes traditionnels ». 

Le budget de cette édition est de près de 30 millions de F CFA. Il faut souligner que toutes les activités prévues lors de cette édition sont libres d’accès au public.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir