Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

CULTURE

Le lancement de cet appel à projets spécifiques survenu le 6 août 2020 dans les locaux du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) vise selon le Directeur général de l'institution, à apporter un appui financier sous forme de subvention aux projets culturels structurants prenant en compte les questions transversales à savoir, le genre, la jeunesse et la décentralisation. D'un coût global de 67.200.000 FCFA, les bénéficiaires de cet appel sont les jeunes dont l'âge varie entre 15 et 35 ans. Les femmes et les acteurs locaux issus des associations et coopératives culturelles légalement constituées et dont le siège est au Burkina Faso.

Depuis sa création, le FDCT bénéficie de l'accompagnement du Bureau de la coopération suisse au Burkina Faso (Buco) dans le cadre de la 5è phase du Programme d'appui au secteur de la culture (Pasec) pour la période 2019-2022. Inscrit en droite ligne avec les orientations du Plan national de développement économique et social (PNDES) et de la Stratégie nationale de la culture et du tourisme (SNCT), le Pasec 5 selon Jean-Michel Limat, Directeur de coopération suppléant de la Buco, vise à "contribuer au développement de l'entrepreneuriat culturel, à la mise en place d'un mécanisme pérenne d'accompagnement technique et financier des acteurs en matière de création et de diffusion artistique et culturelle."

Par ailleurs, le Pasec 5 entend également œuvrer en faveur de la préservation de la diversité culturelle au Burkina en vue de promouvoir l'inculturation et de consolider la paix et la cohésion sociale. Trois objectifs majeurs sont visés par cet appel à projets. Il s'agit notamment de réduire les inégalités de genre dans la vie culturelle du Burkina ; d'accompagner les actions de relève à travers la promotion et la valorisation des initiatives culturelles des jeunes ; d'accompagner la mise en place d'un système durable de gouvernance locale de la culture qui favorise la diversité des expressions culturelles et un changement structurel au niveau décentralisé. Rappelons que le montant total du Pasec 5 2019-2022 est de 291.200.000 FCFA.

Les trois types d'activités éligibles sont la création, la production et la diffusion des biens et services culturels ; l'éducation artistique, le dialogue interculturel, la citoyenneté et le genre ; la formation et le développement des compétences professionnelles. Selon Alphonse Tougouma, DG du FDCT, les dossiers de candidature seront reçus du 12 août au 11 septembre 2020 de 8h à 16h au siège de l'institution et dans les Directions régionales de la Culture, des Arts et du Tourisme. Par ailleurs, Alphonse Tougouma a profité de l'occasion pour informer les acteurs culturels et touristiques de la réouverture officielle des guichets prêts à compter du 6 août 2020. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir