Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

CULTURE

C’est la première fois que ce réalisateur burkinabè est en lice pour la conquête du prestigieux trophée de la biennaleavec «La foret de Niolo».Auteur de plusieurs séries télévisuelles, Adama Rouamba signe là son deuxième long métrage après «Le neveu de l’homme fort» sorti en 2015.«J’ai déjà remporté le grand prix du court-métrage au Fespaco, ce qu’il me reste c’est celui du Long métrage», confie-t-il. Une confidence qui exprime clairement ses ambitions pour cette édition. En effet, son court métrage, «Source d’histoire» avait été sacré grand prix du meilleur court-métrage à l’édition 2003.


Pour relever le défi de soulever l’Etalon d’or de Yennenga, le réalisateur peut compter sur sa riche expérience acquise sur le tas sur les différents plateaux cinéma, son bref passage au conservatoire libre du cinéma français et son palmarès. Sa passion du 7e art et les problématiques sociales abordées dans ses différentes productions, surtout celle qui est en compétition cette année, font également partie de ses atouts.

Le film en compétition
Kader Traoré, ex-ministre des Mines, Aïcha, directrice de l’ONG Nature Verte, et Nathanaël, journaliste, époux d’Aïcha, sont natifs de Kari, village perché sur les sommets rocailleux de la vallée du Niolo. La vallée du Niolo abrite une forêt luxuriante, des réserves en gaz et pétrole de schiste et son sous-sol est un des plus grands châteaux d’eau de la sous-région. Pour exploiter le gaz de schiste en partenariat avec une multinationale chinoise, Kader Traoré fait empoisonner le lac par ses hommes. Une jeune fille, un jeune pêcheur et des poissons meurent. Entre le couple Aïcha-Nathanaël qui lutte pour la préservation et la protection de l’environnement et Kader Traoré, une guerre sans merci se déclenche. Nathanaël est enlevé et tué. Les femmes marchent sur la capitale.

Filmographie
2016: Du jour au lendemain II (Série TV)
2015: Le neveu de l’homme fort (Long métrage)
2014: Du jour au lendemain I (Série TV)
2013: Célibatorium III (Série TV)
2012: Célibatorium II (Série TV)
2010: Célibatorium I (Série TV)
2007: Humanitaire (Court-métrage)
2009: Petit sergent II (Série TV)
2007: Petit sergent I (Série TV)
2005: Rencontres en ligne (Court-métrage)
2003: Source d’histoire (Court-métrage)
2001: Mouka (Court-métrage)
1999: Garba (Court-métrage)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé