Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

CULTURE

C’est la première fois que ce réalisateur burkinabè est en lice pour la conquête du prestigieux trophée de la biennaleavec «La foret de Niolo».Auteur de plusieurs séries télévisuelles, Adama Rouamba signe là son deuxième long métrage après «Le neveu de l’homme fort» sorti en 2015.«J’ai déjà remporté le grand prix du court-métrage au Fespaco, ce qu’il me reste c’est celui du Long métrage», confie-t-il. Une confidence qui exprime clairement ses ambitions pour cette édition. En effet, son court métrage, «Source d’histoire» avait été sacré grand prix du meilleur court-métrage à l’édition 2003.


Pour relever le défi de soulever l’Etalon d’or de Yennenga, le réalisateur peut compter sur sa riche expérience acquise sur le tas sur les différents plateaux cinéma, son bref passage au conservatoire libre du cinéma français et son palmarès. Sa passion du 7e art et les problématiques sociales abordées dans ses différentes productions, surtout celle qui est en compétition cette année, font également partie de ses atouts.

Le film en compétition
Kader Traoré, ex-ministre des Mines, Aïcha, directrice de l’ONG Nature Verte, et Nathanaël, journaliste, époux d’Aïcha, sont natifs de Kari, village perché sur les sommets rocailleux de la vallée du Niolo. La vallée du Niolo abrite une forêt luxuriante, des réserves en gaz et pétrole de schiste et son sous-sol est un des plus grands châteaux d’eau de la sous-région. Pour exploiter le gaz de schiste en partenariat avec une multinationale chinoise, Kader Traoré fait empoisonner le lac par ses hommes. Une jeune fille, un jeune pêcheur et des poissons meurent. Entre le couple Aïcha-Nathanaël qui lutte pour la préservation et la protection de l’environnement et Kader Traoré, une guerre sans merci se déclenche. Nathanaël est enlevé et tué. Les femmes marchent sur la capitale.

Filmographie
2016: Du jour au lendemain II (Série TV)
2015: Le neveu de l’homme fort (Long métrage)
2014: Du jour au lendemain I (Série TV)
2013: Célibatorium III (Série TV)
2012: Célibatorium II (Série TV)
2010: Célibatorium I (Série TV)
2007: Humanitaire (Court-métrage)
2009: Petit sergent II (Série TV)
2007: Petit sergent I (Série TV)
2005: Rencontres en ligne (Court-métrage)
2003: Source d’histoire (Court-métrage)
2001: Mouka (Court-métrage)
1999: Garba (Court-métrage)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé