Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

Les DG sortant (à g.) et entrant

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a un nouveau directeur général. Nommé en conseil des ministres le 3 mai, Simon T. Tarnagda a été installé dans ses fonctions ce lundi 22 mai 2017. Il remplace Lucien Carama, qui a totalisé deux ans à la tête de la Nationale des jeux. La cérémonie de passation de charges entre DG sortant et entrant a eu lieu sous la présidence du secrétaire général du ministère des Finances, Abel Somé.

En visite au Burkina Faso pour 48 heures, le Président Directeur Général de l’opérateur de téléphonie mobile Orange, Stéphane Richard, a inauguré les premières liaisons en fibre optique de la filiale Orange Burkina Faso ce mardi 16 mai 2017. Stéphane Richard a également profité de son séjour pour lancer les travaux de la nouvelle tranche.

La 6ème édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (Semica) se tiendra du 25 au 27 Mai 2017 à Ouagadougou sous le thème : «Partenariats public-privé». A quelques jours de l’évènement, Innocent Belemtougri, président du Semica, dévoile les points saillants de cette édition. Il révèle par ailleurs la fusion du Semica avec la Semaine des activités minières de l’Afrique de l’Ouest (Samao).

Le gouvernement burkinabè et la hiérarchie d'Air Burkina ont signé le jeudi 11 mai 2017 à Ouagadougou, un contrat de cessation de la gestion de la compagnie par le Fonds AKFED au profit du gouvernement burkinabè. La cérémonie de signature du contrat de cession s’est déroulée le jeudi 11 mai 2017, dans la salle de réunion du ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité Routière.

Un contrôle spécial des prix, du poids et de la qualité des produits de grande consommation mené du 24 au 27 avril 2017 dans la ville de Ouagadougou a révélé que sur 433 commerçants contrôlés,  seulement 18 sont en règle vis-à-vis de la réglementation en vigueur. Les sanctions infligées aux contrevenants à l’issue du contrôle ont permis de recouvrer 4 millions 581 mille 500 FCFA.

Dans le but de mieux servir sa clientèle diversifiée, le groupe Ecobank a mis en place courant 2011, un produit innovant appelé « OMNI ». Ledit produit entre dans le cadre de la stratégie de la banque consistant à rendre accessible partout et en tout temps, les produits et services à la clientèle à travers la digitalisation. Ecobank OMNI a été présenté aux décideurs et acteurs des grandes, moyennes et petites entreprises burkinabè ce mardi 9 mai 2017 à Ouagadougou au cours d'un forum organisé par Ecobank Burkina.

« La croissance économique en Afrique subsaharienne est en train de rebondir en 2017, après avoir enregistré en 2016, son niveau le plus bas depuis plus de deux décennies. » Voici en substance ce qui ressort de la 15e édition d’Africa’s Pulse, publiée ce mercredi 19 avril 2017. C’est à travers une visioconférence, avec pour principal intervenant Alfred Zeufack, économiste en chef de la Banque mondiale pour la région Afrique, qu’ont été présentées les conclusions de ces travaux d’analyse, depuis le siège de l’institution financière mondiale, à Washington.

La devise du groupe CIMAF (Ph. SM)

Le cimentier marocain CIMAF lance une nouvelle unité de production dans la ville de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

Les distorsions créées par les soutiens internes étouffent les filières coton africaines

Les quatre pays co-auteurs de l'initiative sectorielle en faveur du coton (C4), le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad qui se sont dressés depuis 2003 contre les subventions accordées par certains pays à leurs producteurs de coton, créant ainsi des distorsions sur le marché, au détriment des pays les moins avancés, se réunissent du 18 au 21 avril 2017 à Cotonou au Bénin.

Le Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a pris fin dans l’après-midi du lundi 10 avril 2017 à Abidjan en présence des huit chefs d’Etat de l’Union dont le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE.

Ce mardi 4 avril 2017 à Ouagadougou, le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Remy Rioux, et celui de la Caisse de dépôt et de consignation de France, Pierre-Réné Lemas, ont eu une séance de travail avec le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Cette séance a sur l’annonce de la création d’une caisse de dépôt et de consignation au Burkina Faso. L’AFD a quant à elle annoncé la création d’un fonds commun d’investissement en Afrique. La rencontre a également permis d’évoquer la question des autres projets financés par l’AFD au Burkina Faso, notamment la centrale solaire de Zagtouli.

La baguette de pain de 130 FCFA sera bientôt de retour, si l’on en croit ce communiqué du ministère en charge du Commerce qui annonce que suite aux travaux du Cadre de Concertation Tripartite, les boulangers se sont engagés à continuer la production simultanée des deux types de pain (pain de 180g et 200g) respectivement au prix de 130F et 150F.