Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

DR

L’Union pour le progrès et le changement (UPC), le parti du chef de file de l’opposition, se prononce, dans la déclaration qui suit, sur la hausse du prix de l’essence. 

Le Burkina Faso a reçu en 2017 comme aide publique au développement près de   654,373 milliards de FCFA, selon le  Rapport 2017 sur la coopération au développement (RCD), présenté jeudi 8 novembre par la ministre en charge de l’Economie Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori. Selon  cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), cette aide provient de trois sources de financements.

A partir de ce vendredi 9 novembre 2018, le  prix du litre du carburant à la pompe connaîtra une hausse de 75 F CFA sur l’ensemble du territoire burkinabè. Cette augmentation va concerner l’essence « Super » et le « gasoil ». C’est ce qui ressort du Conseil du ministre tenu ce jeudi 8 novembre 2018.

Le Projet d’appui régional à l’initiative pour l’irrigation au Sahel (Pariis), rentre dans le cadre des objectifs établis dans la déclaration de Dakar de 2013, à travers la réalisation des investissements dans le secteur de l’agriculture. Ce projet régional sur l’irrigation, permettra l’amélioration des performances et de la productivité agricole sur la base d’une approche participative et systémique de résolution des problèmes et de développement de solutions adaptées. Il a été lancé officiellement ce jeudi 8 novembre 2018 à Ouagadougou.

L’échangeur du Nord sera ouvert à la circulation le jeudi 15 novembre 2018 selon le ministère en charge des Infrastructures dans une publication rendue publique ce mercredi 7 novembre. Selon cette dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB),  l’ouvrage qui a coûté environ 70 milliards de F CFA a été financé sous le format Partenariat public privé (PPP) entre l’Etat burkinabè et le groupe Bank of Africa (BOA).

Placé sous le patronage de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de la République de la Guinée Equatoriale et avec pour thème «avenir du textile africain: défis environnementaux et perspectives de développement socio-économique»,  le Salon international du textile africain (Sita) se tiendra du 28 au 30 novembre 2018 à Ouagadougou.  Le commissariat général dudit Salon a animé une conférence de presse sur les préparatifs de cette 5ème édition ce mardi 6 novembre 2018. 

Voici en intégralité le palmarès officiel de la 15e édition du Salon international de l'artisanat de Ouagadougou (Siao) dont les rideaux sont tombés ce samedi 3 novembre 2018. La Côte d'Ivoire s'adjuge le premier prix du président du Faso dans la catégorie meilleur stand pays. La Burkinabè, Sidonie Condombo, décroche le premier prix de la Créativité en lien avec le thème de l'édition avec son oeuvre Rideaux coton à base de toile tissée.

Par ailleurs, le pavillon de la créativité a été rebaptisé « Pavillon de la Créativité capitaine Thomas SANKARA ». 

En marge de la 15ème édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao), le comité d’organisation, en collaboration avec le Comité de coordination pour le développement et le promotion de l’artisanat africain (Codepa) organise du 29 au 31 octobre 2018 à Ouagadougou un atelier-séminaire sur le thème du Siao : «artisanat africain, exigences du marché et développement technologique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi sous la présidence du ministre en charge de l’Artisanat, Harouna Kaboré.

Du 26 octobre au 4 novembre prochain se tient la 15ème édition et le 30ème anniversaire du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (Siao) autour du thème «artisanat africain, exigences du marché et développement technologique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce vendredi 26 octobre 2018 avec la présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette. Madagascar est le pays invité d’honneur.

Après plus de cinq décennies, la Loterie nationale burkinabè (Lonab) a décidé de renouveler sa charte graphique pour répondre aux exigences de l’heure. Le logotype demeure un canari comme logotype institutionnel  mais stylisé avec des pièces d’or traduisant la fortune avec un nouveau slogan «les lots aux gagnants, les bénéfices au Faso». La cérémonie officielle de révélation de cette nouvelle charte graphique a eu lieu le mercredi 24 octobre 2018 à Ouagadougou au cours d’un déjeuner de presse.

L’homme d’affaires Apollinaire Compaoré (milieu)

L’homme d’affaires Apollinaire Compaoré, a été élu ce jeudi 25 octobre 2018 à la tête du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB) lors de la 7e assemblée générale de l'instance ce jeudi 25 octobre 2018.. Il était le seul candidat en candidat en lice. 

En tout, 4 810 litres d'huile raffinée de qualité douteuse et 175 litres d'huile brute ont été saisis à la suite d’un contrôle de la régularité des unités de production d'huiles alimentaires à Bobo Dioulasso, selon un communiqué du ministère en charge du Commerce.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé