Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

Suite à son atelier national de validation des documents de propositions de projets qui était axé sur l’électricité et ses problèmes connexes de qualification de la main-d’œuvre, l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso (UCF-Burkina) a organisé ce vendredi 22 juin 2018 à Ouagadougou une conférence de presse. L’objectif était de rendre public les projets proposés dont le défi majeur est d’améliorer l’accès à une électricité suffisante et de qualité.

Le conseil des ministres a adopté, en sa séance du 18 juin 2018, un décret portant création d’une commission de recouvrement des chèques impayés. Cette commission devrait permettre à l’Etat de récupérer plus de 36 milliards de francs CFA.

Le projet «Ville nouvelle de Yennenga» est rentré dans sa phase opérationnelle ce mardi 12 juin 2018 grâce à la signature de convention portant sur l’urbanisation de la ville entre CGE-Immobilier et le groupement d’architectes représenté par AS, lauréat du concours d’architecture international lancé par CGE Immobilier

Le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (GIM-UEMOA) a tenu le lundi 11 juin 2018, une rencontre d’échange avec la presse nationale sur ses activités et surtout sur ses missions au sein de l’espace communautaire. Les journalistes ont échangé tête-à-tête avec les premiers responsables de l’organisme qui a vu officiellement le jour en 2003.

Au mois de novembre 2018, se tiendra à Ouagadougou, la première édition du Salon de l’élevage du Burkina Faso (Sabel). Le lancement officiel de cette activité, qui se mènera sous la houlette du ministère des Ressources animales et halieutiques a eu lieu ce mardi 5 juin 2018 à Ouagadougou. 

L’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina Faso (UCF-Burkina) a organisé ce mardi 5 juin 2018 à Ouagadougou un atelier national de validation des documents de propositions de projets. Pour ce 2e compact, le gouvernement a décidé de mettre l’accent sur l’électricité et ses problèmes connexes de qualification de la main-d’œuvre.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a tenu ce vendredi 1er juin 2018 à Ouagadougou, une séance de travail avec une délégation  du Millénium Challenge Corporation conduite par sa vice-présidente Kyeh Kim. Ladite délégation a échangé avec le chef du gouvernement sur le processus de formulation du second compact du MCC au Burkina. Actuellement le processus est dans sa troisième phase, étape qui est consacrée à la formulation des projets avec l’énergie comme secteur prioritaire.

La Coalition des structures syndicales et associatives des commerçants du Burkina Faso (CSSAC-BF), lors  d’une conférence de presse tenue ce jeudi 31 mai à Ouagadougou, a interpellé les autorités sur les problèmes que rencontrent les acteurs des Petites et moyennes entreprises (PME) et celles des industries afin qu’elles trouvent des solutions idoines.

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a lancé la campagne agricole humide 2018-2019, dans le village de Tiakané, dans la province du Nahouri, région du Centre Sud, sur le thème :« Renforcement de la veille face aux attaques parasitaires pour une réduction des pertes de productions agricole ». Pour cette année, le gouvernement a mobilisé 16 milliards de FCFA pour accompagner les producteurs.

Selon une dépêche de l'Agence d'Information du Burkina (AIB) Les syndicats du ministère en charge de l’Economie ont annoncé samedi, la tenue du lundi 28 mai au vendredi 1er juin, de sit-in pour exiger la levée «des sanctions abusives et autocratiques», prises à leur encontre après une grève.

L’administration douanière a toujours été sollicitée pour collecter de façon optimale, les recettes au profit du budget de l’Etat. Cette année 2018 ne fait pas l’exception. En effet, les objectifs de recettes assignés à la direction générale des douanes sont de l’ordre de 694,93 milliards de francs CFA, soit une progression de 15,13% par rapport aux prévisions de 2017. Pour lutter contre la fraude et atteindre ces objectifs, la douane a pris des mesures pour renforcer ses contrôles. Des mesures qui ont été révélées à la presse par Adama Sawadogo, le directeur général des douanes, le 18 mai 2018 à Ouagadougou.

Dans ce communiqué de presse parvenu à Fasozine, l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina fait le point de l’avancée des étapes du processus entrant dans le cadre de l’opérationnalisation du second compact que bénéficie le Burkina Faso. Un travail de la partie burkinabè qui serait « bien apprécié par le Millenium Challenge Corporation. 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé