Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

«Élaboration d’une politique économique pour un développement endogène du Burkina Faso : choix et appropriation des objectifs finaux, intermédiaires et opérationnels et des instruments pour une implémentation à même de créer une croissance inclusive et des emplois durables dans un contexte sécuritaire difficile et d’une cohésion sociale mise à dure épreuve». C'est sous ce thème que se tient ce symposium sur le renouveau économique depuis ce 1er octobre 2019 à Ouagadougou.

Citoyen du Renouveau, une organisation de la société civile, organisera le 1er octobre prochain à Ouagadougou, un symposium sur le renouveau économique. Cette rencontre qui réunira des experts nationaux et spécialistes internationaux du développement a pour objectif d’élaborer un cadre de référence d’une politique économique endogène à l’attention de ceux à qui il appartient d’élaborer les politiques publiques. Dans cette optique, le comité d’organisation était face à la presse le jeudi 26 septembre 2019.

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a tenu la 114e  réunion de son Conseil d'administration ce mercredi 25 septembre 2019 à Ouagadougou en présence de Norbert Toé, Vice-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). A l’issue de cette session, 7 nouvelles opérations ont été approuvées pour un montant total de plus de 79 milliards de FCFA.

©Dr

Ceci est un communiqué de presse de la Banque mondiale portant sur son rapport consacré à l’importance de l’innovation et de la technologie agricole dans la réduction contre pauvreté.

©Premier ministère

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé la 2eme session de l’année 2019 du Comité de pilotage du Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé (CODESP) ce lundi 16 septembre 2019. A l’issue de cette séance de travail, des résolutions ont été prises, notamment l’opérationnalisation du Fonds minier de développement local dès ce mois de septembre. Sur 45 résolutions prises lors de la première session du Cadre de concertation et d’orientation pour le dialogue Etat/Secteur privé, 43 sont à un niveau satisfaisant de mise en œuvre.

Après l’avoir remis officiellement au Premier ministre, le jeudi dernier, le rapport d’activités 2018 de l’Arcop a été dévoilé aux hommes de média ce jeudi 12 septembre 2019 au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou.

©DR

Le gouvernement burkinabè a annoncé ce lundi 9 septembre 2019 la suspension jusqu’à nouvel ordre des importations des huiles alimentaires et du sucre. Le ministère en charge du commerce a suspendu à cet effet la délivrance des autorisations spéciales d’importation de ces deux produits.

Les entreprises les plus dynamiques du Burkina Faso ont reçu des distinctions le 7 septembre dernier à Ouagadougou. en effet, le cabinet Eco Finances Entreprises (Eco FIE) a organisé l’édition 2019 du «Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Burkina Faso». un classement qui selon Djibril Barry, Directeur général d’Eco Finance Entreprises, permet de créer de l’émulation au sein des entreprises, car elle génère une compétition saine entre ses acteurs parce que basée sur des critères objectifs.
Quatre critères ont été retenus par le cabinet d’expertise en finance et gestion pour son étude de classement des 100 entreprises les plus dynamiques du Burkina. Il s'agit de l’expertise, la capacité d’innovation, la capacité de pénétration du marché, et l’impact de l’activité de chaque entreprise sur son économie nationale.

©Premier ministère

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en audience le jeudi 5 septembre 2019 dans la soirée, une délégation de l’Autorité de Régulation de la Commande Publique (ARCOP) conduite par son président Dramane Milloho. Cette délégation a saisi cette opportunité pour présenter l’ARCOP dans toute sa diversité au Chef du Gouvernement, ainsi que le rapport d’activités 2018 qui sera publié dans les jours à venir.

©DR

Les négociateurs en chef sur le commerce chinois et américains ont convenu ce jeudi 5 septembre 2019 de prendre conjointement des actions concrètes afin de créer des conditions favorables pour les consultations bilatérales.

Cela fait maintenant dix ans que le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) est au service du développement des collectivités territoriales. Après une décennie, une série d’activités a été programmée pour célébrer les acquis et repenser le développement à la base. C’est donc dans le cadre de la mise en œuvre desdites activités que les administrateurs du FPDCT sont en atelier d’immersion depuis ce jeudi 29 août 2019 à Bobo-Dioulasso et ce, jusqu’au samedi 31 août.

©Xinhua

Huawei a lancé vendredi 9 août son système d'exploitation open-source, HarmonyOS, alternative potentielle à Android dans le cas de l'interdiction du système d'exploitation de Google pour les téléphones portables Huawei.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé