Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

Au cours d’un point de presse tenu  le samedi 27 avril dernier à Ouagadougou par le  Consortium Burkina 2050, sa coordonnatrice, Nestorine Sangaré, a plaidé pour une reprise de sa gestion par les services publics. Elle a estimé que la gestion opérée depuis 1994 par Sitarail du groupe Bolloré n’a pas profité au Burkina Faso. Pour le Consortium Burkina 2050, cette convention révisée en 2017 est un nouveau cadeau offert au groupe Bolloré.

La 21e édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) s’est achevée le samedi 27 avril 2019 à Gaoua avec le traditionnel 'entretien entre le président du Faso  et les acteurs du monde rural. Les producteurs, venus des 45 provinces du Faso, à travers  leurs représentants régionaux, ont présenté leurs préoccupations et recommandations au président et  aux membres du gouvernement. Roch Kaboré a promis de trouver des solutions aux préoccupations soulevées.

La 10e édition du Forum des bâtisseurs de l’économie africaine (africain economy builders awards), une plate-forme regroupant les hommes et les femmes qui font l’Afrique,  a dévoilé dans la soirée du vendredi 26 avril 2019 à Abidjan ses lauréats. Le PDG de CIM METAL group, Inoussa Kanazoé, a reçu le grand prix du Self made man.

Photo: présidence du Faso

La cérémonie officielle d'ouverture de la 21e édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) s'est tenue ce vendredi 26 avril 2019 au Lycée Bafudji de Gaoua. Au cours de cette édition, la « sève nourricière »  du Burkina va mûrir des réflexions sur le défi de la sécurité alimentaire pour  trouver des solutions « idoines » afin de contribuer au développement du Burkina  dans un contexte d'insécurité. 

La 21e  édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) se tient  du 25 au 27 avril 2019 dans la ville de Gaoua (chef lieu de la région du Sud -Ouest). Ce jeudi 25 avril 2019,  la cérémonie d'ouverture du forum et des ateliers sectoriels, entrant dans le cadre de cette célébration s'est tenue sous la présidence du ministre de l'Agriculture  et des Aménagements hydro- agricoles, Salifou Ouédraogo.

Photo: Ministère de l'Agriculture

Le ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles accompagné de ses collègues en charge du développement rural, a animé ce vendredi 19 avril 2019 à Ouagadougou,  une conférence de presse sur la tenue de la 21è édition de la Journée nationale du paysan (JNP) du 25 au 27 avril prochain à Gaoua Chef-lieu de la région du Sud-Ouest. Plus de 1000 producteurs des 45 provinces du Burkina Faso y sont attendus. Ils auront des échanges directs avec le président du Faso,  Roch Marc Christian Kaboré.

La Banque mondiale a dévoilé aujourd’hui un nouveau plan conçu pour aider les pays d’Afrique à renforcer leur capital humain. Le but est de permettre à la jeunesse africaine de grandir dans des conditions optimales, en bonne santé et en maîtrisant les compétences nécessaires pour s’imposer dans une économie mondiale en pleine transformation numérique.

Le ministère burkinabè en charge du commerce a réagi ce lundi 15 avril 2019 suite à l’information qui a circulé toute la journée sur une prétendue protection du pagne tissé traditionnel burkinabè (Faso Dan Fani) par une firme chinoise. Ladite information aurait été annoncée au cours d’une émission de débat diffusé par nos confrères de radio France internationale (RFI).

Le réseau national des maires des communes minières du Burkina a fait une sortie médiatique ce vendredi 12 avril 2019 pour dénoncer «le silence coupable» du gouvernement sur la non opéralisation du Fonds minier de développement local.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé, mercredi dans la matinée, un forum sur les opportunités économiques du Burkina Faso. Ce forum organisé en collaboration avec le Conseil d’affaires économiques étrangères (DIEK) de Turquie, entend inciter plus d’investissements turcs au Burkina Faso.

Le bureau consulaire  de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) conduite par son président Mahamadi Savadogo a été reçu en audience ce lundi 8 avril 2019 par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré. Au menu de cette rencontre, l’amélioration continue du climat des affaires, les textes concernant la réglementation du commerce et l’industrie au Burkina et la reconnaissance des produits burkinabè exportables en République populaire de Chine.

Aux termes de l’atelier d’immersion suivi de sortie de terrain des professionnels des médias les 5, 6 et 7 avril 2019 à Bobo-Dioulasso, le Directeur général du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT), Bruno Dipama, a animé une conférence de presse. Conférence au cours de laquelle, le premier responsable du fonds a fait le bilan de ses 100 jours à la tête de l’institution et les grandes orientations qu’il entend donner pour les mois et années à venir.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé