Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

Le ministre Stéphane Sanou contrôlant les rayons d’un supermarché.

ECONOMIE

Lundi 3 juillet 2017, le ministre en charge du Commerce, Stéphane Sanou, et des techniciens de son ministère ont effectué une opération de contrôle dans la région des Hauts-Bassins, notamment dans la ville de Bobo-Dioulasso. Après avoir fait le tour des alimentations, la délégation, conduite par le ministre, a procédé à des saisines. Entre autres, des pneus frauduleux et des produits de consommations périmées (huile, bouillons, lait, savon,…)


A la tête de l’équipe technique du ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, le ministre Stéphane Sanou a fait le tour des alimentations de la ville de Bobo-Dioulasso. Dans une des surfaces les plus fréquentées de la ville, il a personnellement visité les rayons, fouillant, pesant et contrôlant minutieusement le prix, le poids et la quantité des produits en vente.

Stéphane Sanou a inscrit sa sortie sur le terrain dans le cadre des missions dévolues à son département : « Nous sommes là dans le cadre de notre mission régalienne de contrôle des prix. Nous faisons le contrôle sur place, ce qui nous permet de vérifier la qualité, la quantité et le prix des produits de consommation. Ici à Bobo, le constat est varié. Dans certains endroits, il y a le respect des textes en la matière, dans d’autres non. Il faut noter que les fautifs ont été interpellés et ils vont devoir se justifier…»

Sur leur lancée tout au long de l’opération, le ministre et ses hommes disent miser sur l’effet de surprise : « La mission continue, ce sont des contrôles inopinés, ce qui permet un effet de surprise. Aujourd’hui, on a épinglé une boulangerie qui s’est mis en marge des principes cardinaux. Cette boulangerie doit s’expliquer, auquel cas la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Il y a également eu des saisis. Ces saisis concernent les produits périmés et les produits frauduleux. Le boulot continue… »

Comme dit, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat a continué de travailler. Après le contrôle des prix, il a procédé à l’incinération des produits frauduleux et/ou périmés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir