Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

«Prêt à partir», c’est le nouveau produit de la Société générale Burkinabè (SG-B) lancé ce vendredi 14 juillet 2017 à Ouagadougou. Les clients de la compagnie Air France pourront désormais voyager à crédit grâce à ce produit qui est le fruit d’un partenariat.

Le «Prêt à partir» est un produit «simple, innovant, inédit et exceptionnel». «Pour tous clients de la compagnie Air France qui souhaitent voyager et qui n’en n’a pas les moyens, il lui suffit de se rendre dans une agence Air France, une agence de voyage partenaire d’Air France ou dans une agence SG-B pour solliciter un prêt bancaire. Le dossier est monté le plus rapidement possible et son prêt lui est octroyé en 48 heures maximum pour lui permettre d’effectuer son voyage», explique Papa Demba Diop, directeur commercial de la SG-B.

M. Diop affirme par ailleurs que le prêt est à un taux exceptionnel de 0%. En plus, la SG-B met à la disposition de sa clientèle, une agence mobile accompagnée d’une vingtaine de commerciaux qui circulent à moto dans la ville de Ouagadougou. «Question de satisfaire les clients là où ils se trouvent», confie M. Demba Diop.

Ce produit est né d’une vision partagée des deux sociétés : celle d’être à l’écoute et de mieux répondre aux attentes de la clientèle. Selon Alain Lahellec, directeur d’Air France/Burkina Faso, ce produit est tellement innovateur qu’il accroitra et répondra aux attentes de la clientèle de la compagnie. «Ce produit permettra à la clientèle d’Air France Burkina, d’accéder plus facilement à la destination France et le reste du monde», garantit M. Lahellec.

Air France assure depuis le 26 mars 2017, cinq vols directs hebdomadaires à destination de Paris au départ de Ouagadougou. Ouagadougou reprend ainsi une place centrale dans le dispositif d’Air France dans la sous-région. En plus de la qualité de services qu’on lui connait, la compagnie avec ces aéronefs, a réduit considérablement son temps de vol qui passe désormais à 5h 35 mn dans les deux sens.