Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Syndicat des travailleurs de l'action sociale (Syntas) annonce une grève de 96h à compter du 19 décembre.
Côte d’Ivoire : 4 blessés dans le crash d’un hélicoptère ce jeudi 14 décembre aux alentours de l’aéroport Félix Houphouet Boigny (aouaga.com).
Justice: «Le gouvernement espère un traitement diligent» du dossier Norbert Zongo (Rémis Dandjinou, porte parole).
Burkina: l’hebdomadaire Conseil des ministres est prévu pour ce jeudi 14 décembre 2017.
G5 Sahel: Roch Marc Christian Kaboré se rend à Paris le 13 décembre 2017 pour prendre part à une réunion internationale.
politique: démission de Larba Yarga, 2ème secrétaire adjoint aux affaires juridiques chargé du contentieux électoral du BPN du MPP.
Cinéma: «Thom» de Tahirou Ouédraogo meilleur film au festival Toukountchi
Etats-Unis:  explosion à New York, 4 blessés aucune perte en vie humaine, «une tentative d'attentat terroriste» selon le maire
11-Décembre: 5 000 défilants dont 1 700 militaires, paramilitaires et 3 300 civils ont pris part à la parade du 11-décembre 2017 à Gaoua 
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)

ECONOMIE

Des journalistes burkinabé ont bénéficié du 31 juillet au 4 août 2017, soit cinq jours durant, d’une formation sur le budget de l’Etat. Une initiative de l’Association des journalistes du Burkina (AJB) qui vise à permettre aux hommes de médias de maîtriser les contours du budget afin d’apporter des critiques objectives au gouvernement.


«Dans le respect des règles qui régissent la profession, les journalistes ont un rôle essentiel dans la bonne exécution non seulement de la commande publique mais aussi et surtout  dans l’exécution des finances publiques fruit du contribuable burkinabè», a indiqué, à l’ouverture de la session,  le président de l’Association des journalistes du Burkina Faso, Guézouma Sanogo.

Toutefois, la notion de budget reste abstraite pour la grande majorité des citoyens et même des journalistes. Pour mieux informer l’opinion publique sur la question du budget de l’Etat, il faut que les journalistes soient  outillés, éclairés eux-mêmes. D’où tout l’intérêt de cette session de renforcement de capacité des journalistes axée sur toutes les notions qui accompagnent la question du budget depuis son élaboration jusqu’à son exécution sans oublier son suivi-évaluation.

Echanges et phases pratiques  sont les méthodologies utilisées pour étayer les exposés théoriques présentés durant ce rendez-vous de cinq jours de travaux.

La session de Bobo-Dioulasso, selon les organisateurs, est l’entame d’une série de formations  que l’AJB envisage pour le renforcement des capacités des journalistes, au regard de  la complexité de la question du budget.

Le budget-programme 2017 du Burkina se chiffre en recettes à 2036, 3 milliards de FCFA et en dépenses à 2455, 1 milliards de FCFA. Soit en hausse de 27% par rapport à celui de 2016. Le déficit lui est estimé à 418, 8 milliards de FCFA.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir