Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

ECONOMIE

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a reçu en audience, ce vendredi 18 août, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina Faso, selon ce communiqué de presse.


«Cette audience de l’avis du président de l’APBEF, Martial GOEH-AKUE, a été sollicitée, pour exprimer la compassion et la solidarité de la profession bancaire à l’endroit du gouvernement, du peuple burkinabè, des familles des victimes et des blessés, suite à l’attentat terroriste du 13 août 2017.

Toutes les banques de la place disent condamner fermement cet attentat odieux, lâche et barbare. La profession bancaire s’est dit profondément affligée et voudrait traduire à l’ensemble du peuple burkinabè sa consternation, sa compassion et sa solidarité. Aux familles éplorées, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Burkina a présenté ses condoléances et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

La profession bancaire a rappelé que toutes les banques avaient ouvert le lendemain de l’attentat, en signe de solidarité et de soutien à l’économie. L’affliction ne doit pas conduire à la peur, ont confié les responsables des établissements de crédit. Par la voix de Martial GOEH-AKUE, la profession bancaire s’est engagée à financer l’économie nationale et les projets structurants du  PNDES, pour un développement économique et social du Burkina Faso.

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers, a sollicité l’accompagnement de l’Etat pour le renforcement de la sécurité autour des établissements de crédit. Madame le ministre de l’économie, des finances et du développement a exprimé à la profession bancaire, la gratitude du gouvernement pour cette marque de solidarité et de compassion.

Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI a salué également l’engagement du système bancaire à financer l’économie nationale et rassuré ces acteurs, de l’accompagnement de l’Etat pour assurer un meilleur exercice de leurs activités.»

DCPM MINEFID

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé