Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal

ECONOMIE

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a reçu en audience, ce vendredi 18 août, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina Faso, selon ce communiqué de presse.


«Cette audience de l’avis du président de l’APBEF, Martial GOEH-AKUE, a été sollicitée, pour exprimer la compassion et la solidarité de la profession bancaire à l’endroit du gouvernement, du peuple burkinabè, des familles des victimes et des blessés, suite à l’attentat terroriste du 13 août 2017.

Toutes les banques de la place disent condamner fermement cet attentat odieux, lâche et barbare. La profession bancaire s’est dit profondément affligée et voudrait traduire à l’ensemble du peuple burkinabè sa consternation, sa compassion et sa solidarité. Aux familles éplorées, l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Burkina a présenté ses condoléances et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

La profession bancaire a rappelé que toutes les banques avaient ouvert le lendemain de l’attentat, en signe de solidarité et de soutien à l’économie. L’affliction ne doit pas conduire à la peur, ont confié les responsables des établissements de crédit. Par la voix de Martial GOEH-AKUE, la profession bancaire s’est engagée à financer l’économie nationale et les projets structurants du  PNDES, pour un développement économique et social du Burkina Faso.

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers, a sollicité l’accompagnement de l’Etat pour le renforcement de la sécurité autour des établissements de crédit. Madame le ministre de l’économie, des finances et du développement a exprimé à la profession bancaire, la gratitude du gouvernement pour cette marque de solidarité et de compassion.

Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI a salué également l’engagement du système bancaire à financer l’économie nationale et rassuré ces acteurs, de l’accompagnement de l’Etat pour assurer un meilleur exercice de leurs activités.»

DCPM MINEFID

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé