Aujourd'hui,
URGENT
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina (Conseil des ministr
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février
Bobo Dioulasso: deux morts dans l’éboulement d’une mine à Borodougou (Oméga Fm)
Burkina: 620 394 personnes seront en situation d'urgence alimentaire de juin à août 2018 (Sonagess) 
Putsch manqué: Le MBDHP souhaite que le procès se déroule dans la transparence et la rigueur (Responsable)
Pétanque: les Etalons remportent le tournoi international Mbarakou Baby de Kayes au Mali (AIB)

ECONOMIE

L’Autorité de régulation de la commande publique  (Arcop) a rendu public ce mardi 3 octobre 2017 à Ouagadougou, son rapport au titre de l’année 2016. Il ressort dudit document que 23 entreprises ont été exclues temporairement des marchés publics.

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB) qui rapporte l’information, lesdites entreprises ont été exclues à l’issue du traitement de 785 affaires parmi lesquels 622 concernent des plaintes de soumissionnaires et dont 214 se sont révélées non fondées.

Pour Tahirou Sanou, le secrétaire permanent de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), l’assainissement du secteur de la commande publique constitue un des engagements fort des autorités : «d’une manière globale au niveau de la gouvernance les plus hautes autorités tiennent à ce que tous ceux qui ont des comportements qui dévient par rapport à la loi, soient sanctionnés conformément à la loi (…)  Il y a des entreprises qui optent pour la facilité, qui pensent que pour arriver à la commande publique l’on a pas besoin de s’appliquer, de faire preuve de rigueur » a-t-il souligné.

Pour ce dernier, certaines entreprises «empruntent des raccourcis, falsifient des documents et tentent parfois même d’influencer les autorités contractantes notamment par des moyens de la corruption, de trafic d’influence pour avoir les marchés ».

L’Arcop a vu le jour en juin 2014. Elle a pour mission de réguler les marchés publics et les délégations de service public. Cette mission de régulation comprend : la définition des politiques ; la formation et l'information des acteurs ; le maintien du système d'information ; l’audit et l'évaluation du système.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir