Aujourd'hui,
URGENT
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  

ECONOMIE

Leader de l’immobilier au Burkina Faso, CGE immobilier, pour se rapprocher de sa clientèle, a ouvert la première agence de son réseau décentralisé sise sur l’Avenue de l’insurrection à Ouagadougou. Dénommée «Agence Sud», ladite agence a été inaugurée ce vendredi 3 novembre 2017 par le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné Bonanet.



Fort de la vingtaine d’années d’expérience que compte le groupe, CGE immobilier se dévoue depuis son ouverture le 18 octobre 2013 à la satisfaction de ses clients et les accompagne dans leurs projets d’acquisition de biens immobiliers.

Située dans l’arrondissement 12 de Ouagadougou, l’agence Sud de CGE a pour vocation de servir tous les clients et principalement ceux de cet arrondissement. Première du genre, l’agence Sud commercialisera donc tous les produits et services de la gamme CGE immobilier.

Pour la représentante du maire, le choix de son arrondissement pour cette «première» n’est pas fortuit. «Nous disposons des plus belles infrastructures de la capitale et un énorme potentiel foncier exploitable pour abriter des projets immobiliers futuristes pour les années à venir. Construire de belles cités, oui, mais il faut les accompagner avec un niveau de viabilisation satisfaisant», s’est réjouie la représentante du maire de l’arrondissement.

Saïdou Tiendrébéogo, PDG de CGE Groupe fait remarquer pour sa part qu’un milliard de francs CFA investi dans le secteur immobilier génère 13 emplois directs et 4,7 emplois indirects. Ce dernier a rassuré sur le professionnalisme de son équipe et a indiqué qu’en moins de cinq années d’existence, la société a satisfait près de 3500 clients, propos confirmés par certains clients qui ont assisté à la cérémonie d’inauguration. La satisfaction du client reste donc le mot clé pour cette entreprise. C’est d'ailleurs ce qui la démarque des autres sociétés immobilières, a déclaré un des clients satisfaits. En outre un aspect non  négligeable, c’est qu’elle est avant tout, une entreprise burkinabè faite par les Burkinabè pour les Burkinabè, a confié le président directeur général Saïdou Tiendrébéogo.

Finis les difficultés de logement avec CGE immobilier

Avoir un «chez soi» s’avère parfois un véritable parcours du combattant au «pays des Hommes intègres» à cause des difficultés à trouver une parcelle libre de toute charge, de trouver les bonnes entreprises ou tâcherons sérieux, de dénicher des matériaux de qualité, de suivre les travaux de construction, de maitriser les délais, sans compter les difficultés de financement, etc. Mais avec l’avènement des sociétés de promotion immobilière telles que CGE immobilier, les difficultés s’évaporent. «Devenir propriétaire de son chez soi devient facile et abordable avec CGE immobilier. Au Burkina Faso, un promoteur immobilier n’est jamais si grand que lorsqu’il met le genou au sol pour aider un Burkinabè à accéder au logement. Notre genou est posé au sol, le regard tourné pour transformer le rêve légitime de nos concitoyens en réalité et notre genou restera au sol tant qu’il y aura des Burkinabè qui aspireront à un logement décent», a promis M. Tiendrébéogo.

Tout en félicitant CGE immobilier pour son modèle de croissance et son professionnalisme de l’approche du secteur de la promotion immobilière, le ministre Dieudonné Bonanet a affirmé que «CGE immobilier s’affiche comme un créateur de cadre de vie privilégiant le principe de la mixité sociale collaborant ainsi à la volonté du gouvernement de maitriser le processus de développement urbain par la création de nouveaux pôles urbains mieux organisés et maitrisés».

Une ville de demain à Ouagadougou

Entreprise burkinabè, faite par des Burkinabè pour les Burkinabè, CGE immobilier a été créée en 2013 et s’appuie sur l’expérience du groupe CGE Holding, qui compte plus de 20 années d’expérience. En moins de cinq années, elle a satisfait près de 3500 clients et est la première entreprise immobilière burkinabè qui a ouvert une agence à Abidjan en Côte d’Ivoire en 2014. Elle est également la seule  société de promotion immobilière à créer une «Ville Nouvelle», la ville africaine de demain à Ouagadougou. Une ville nouvelle qui ne manquera certainement pas de surprendre et d’étonner les Burkinabè au terme de ce gigantesque projet en cours, une première en Afrique de l’Ouest.

Dans sa quête de l'excellence et son soutien à la beauté burkinabè, CGE immobilier a profité de l’occasion pour réaffirmer son soutien au nouveau comité miss Burkina. En plus d’un chèque de quatre millions de francs CFA au comité comme sponsoring, l’entreprise a remis une bourse d’étude d’une valeur d’un million de francs CFA à Princesse Poadiagué, miss Burkina 2017.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir