Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

ECONOMIE

«Le 5 Novembre 2017, une mission du Ministère des Mines et des Carrières s’est rendue à Poura sur l’ancien site d’or de la SOREMIB (Société de Recherche et d’Exploitation Minière du Burkina).

La mission fait suite au constat de la prise d’assaut du site par des populations estimant avoir découvert de l’or contenu dans des fûts. Le Ministère des Mines et des Carrières porte à la connaissance de l’opinion qu’il n’en est rien.

Plutôt que des «barriques d’or» comme l’ont fait croire les populations, il s’agissait de fûts contenant des déchets issus de séparation magnétique constituée de ferrailles et de sulfures enfouis dans la digue de stockage des rejets gravimétriques de l’usine de traitement.

Les services compétents en l’occurrence, la Brigade Nationale Anti-fraude de l’Or (BNAF) et le Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB) se sont rendus sur les lieux, ont effectué des prélèvements sur les produits saisis par la police et sur le site afin de procéder à des analyses approfondies.

Le Ministère des Mines et des Carrières à travers ses services de communication avisera et se met à disposition pour tout besoin d’informations complémentaires utiles

En attendant, le Ministère des Mines et des carrières exhorte la population à la prudence et à la retenue dans les velléités de manipulation de ces produits.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé