Aujourd'hui,
URGENT
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat
Burkina: 200 individus interpellés, 33 toujours détenus à l'issue d'opérations militaires anti-terroristes menées au nord (Armée)  
Politique: le CDP souhaite un retour «sans arrangement souterrain» de Blaise Compaoré ( Achille Tapsoba)
Burkina: Le 7e congrès ordinaire du CDP se tiendra au cours de l'année 2018 (directoire) 
Burkina: Le pool bancaire international accorde un prêt de plus de 42 milliards de FCFA à la Sofitex pour la saison cotonnière 2017-2018

ECONOMIE

Suite à l’adoption du Nouveau code général des impôts au Burkina Faso par l’Assemblée nationale du Burkina Faso ce mercredi 20 décembre 2017, la taxe sur le tabac passe désormais de 30% à 45%.

Face aux députés, le ministre de l'Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a expliqué les spécificités de ce nouveau code qui portent, entre autres, sur sa simplicité, la taxation des sachets plastiques et la hausse de la taxe sur le tabac qui passe désormais à 45%.

Selon Mme Coulibaly, la hausse de la taxe sur le tabac vise à aligner le Burkina Faso sur les normes communautaires de l'Uemoa. Mais pas seulement. En plus d’accroitre les ressources fiscales, cette augmentation met en avant l'impératif de santé des populations. «La perte annuelle de production liée à la mortalité du fait du tabagisme au Burkina Faso, selon le tableau OMS, est estimée à 55, 8 milliards de francs CFA en 2013», a fait savoir Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori.

A noter que le nouveau code général des impôts a été adopté à l’unanimité par les 117 députés votants. Ledit projet de loi comporte au total 821 articles portant sur les impôts directs et des taxes assimilées, les impôts indirects et des taxes assimilées, les droits d’enregistrement et de timbre, les obligations et les régimes d’imposition, les procédures fiscales et les dispositions finales.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir