Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

ECONOMIE

L’hôtel Terrou-Bi, à Dakar, a abrité ce mardi 06 mars 2018, un événement tout particulier qui se tient habituellement en Côte d’Ivoire, au siège de la Bourse Rrégionale des Valeurs Mobilières (BRVM).  Il s’agit de la première cotation à la BRVM, du 7ème emprunt obligataire de la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA, dénommé « CRRH-UEMOA 5,95% 2017-2029 ».

Emis sur le marché financier régional du 04 octobre au 04 novembre 2017, cet emprunt obligataire a permis à la CRRH-UEMOA de mobiliser 25,1 milliards de francs CFA pour le refinancement des prêts au logement consentis par des banques dans l’espace UEMOA. Cette cérémonie de cotation a été présidée par le Directeur Général de la CRRH-UEMOA, Monsieur Christian AGOSSA et le Directeur Général de la BRVM, Monsieur Kossi AMENOUNVE, en présence de plusieurs dirigeants d’institutions financières du Sénégal et de la sous-région. 

En un peu plus de cinq années d’activités, la CRRH-UEMOA a émis 7 emprunts obligataires sur le marché régional, tous cotés à la BRVM. Cela fait de la CRRH-UEMOA, le 3ème émetteur régulier sur le marché financier régional de l’UEMOA, après la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Le dynamisme de la CRRH-UEMOA sur le marché boursier a été fortement salué lors de cette cérémonie par le Directeur Général de la BRVM qui a souligné que «la régularité des emprunts obligataires de la Caisse Régionale de refinancement confirme la pertinence de sa création et le rôle important qu’elle joue dans la facilitation de l’accès au logement pour les populations de l’UEMOA».

Monsieur Edoh Kossi  AMENOUNVE n’a pas manqué dans son intervention de «saluer le leadership, l’engagement et l’implication du Directeur Général de la CRRH-UEMOA, Monsieur Christian AGOSSA qui a fait, en un peu plus de 5 ans, de cette Institution une référence dans le système financier régional».

Les principaux souscripteurs du 7ème emprunt obligataire de la CRRH-UEMOA sont les banques et les sociétés d’assurance qui totalisent à elles seules, plus de 90% des 25 milliards de francs CFA mobilisés pour la CRRH-UEMOA.

Il convient de souligner que la Société Financière Internationale, actionnaire de la CRRH-UEMOA a également été un des souscripteurs les plus importants de cette septième émission obligataire de la CRRH-UEMOA.

Pour Monsieur Eric N’KOUMOU-MOBIO, Directeur Général de BICI BOURSE, chef de file et arrangeur de cet emprunt obligataire, la CRRH-UEMOA, par la pertinence de son modèle économique et la qualité de sa gouvernance, représente l’une des meilleures signatures de la sous-région. C’est ce qui lui a permis de mobiliser ces 25 milliards sur le marché financier régional, dans un contexte particulièrement difficile.

La CRRH-UEMOA toujours fidèle à son engagement pour les logements sociaux.
Le Directeur Général de la CRRH-UEMOA a remercié les investisseurs qui accompagnent son institution dans sa mission d’amélioration du financement du logement dans la sous-région, en participant à la mobilisation des ressources nécessaires au refinancement des prêts à l’habitat consentis par les banques actionnaires.

Monsieur Christian AGOSSA a aussi réitéré l’engagement de son institution à continuer à jouer un rôle majeur dans l’accès au logement social des ménages à revenus faibles ou irréguliers, à travers un soutien, direct ou indirect, aux différentes politiques étatiques mises en œuvre dans ce sens.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé