Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)

ECONOMIE

Débutée le mardi 24 juillet dernier à Ouagadougou, la session préparatoire du 24ème tirage de la Tranche commune entente (TCE) pour l’édition 2018 des directeurs généraux des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente a été close ce vendredi 27 juillet. A cette cérémonie officielle de clôture, c’est un sentiment de satisfaction qui a animé les participants au regard des résultats engrangés.  

Cette session des directeurs généraux des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente a consisté à baliser les conditions dans lesquelles le tirage de cette 24ème édition doit se dérouler. Aux dires du directeur général de la Loterie burkinabè, Simon Tarnagda, il y a plusieurs étapes dans l’obtention des lots dans cette Tranche commune entente. «Il y a des lots instantanés: lorsque vous grattez et vous gagnez un lot, on vous paie. Il y a aussi des lots qui consistent à un voyage pour participer au tirage. Donc, la gestion des gagnants est une machine importante. Il fallait donc baliser l’accueil des gagnants, l’organisation des séjours des gagnants à travers une visite des sites touristiques du Burkina Faso, baliser le commentaire du tirage qui aura lieu ce soir afin que ça se passe dans les meilleures conditions…» a expliqué le directeur de la Nationale des jeux du hasard.

Au regard des résultats satisfaisants obtenus à l’issue de cette réunion, aux dires de M. Tarnagda, c’est un pari gagné et une satisfaction tributaire de l’esprit d’amitié et de fraternité qui a toujours caractérisé leurs échanges. «Directeurs généraux et experts des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente que nous sommes, venons de gagner notre pari à savoir unir nos forces afin de trouver les solutions idoines aux préoccupations communes pour un meilleur devenir de la Tranche commune entente» s’est-il réjoui.

Il est à préciser que le tirage d’entente est un jeu qui consiste à acheter un ticket Tranche commune entente à 200 francs Cfa et à le gratter. «Si vous découvrez trois montants identiques, vous gagnez une fois ce montant. Si vous découvrez trois symboles identiques, vous empochez la somme de 500 000 francs Cfa. Enfin, vous avez la possibilité de bénéficier d’un voyage en avion dans le pays hôte et de participer au grand tirage extraordinaire régional qui permet de remporter des lots allant de 1 à 10 millions de francs Cfa », avait expliqué M. Tarnagda.

En rappel, la Tranche commune entente est une institution des loteries nationales des pays membres du Conseil de l’Entente que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, le Niger et le Togo. Elle a été instituée par une décision des Chefs d’Etat du Conseil de l’Entente à Niamey le 31 juillet 1970. Elle se tient de manière rotative. Le tirage de cette 24e édition se tiendra ce vendredi dans la soirée à Ouagadougou.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé