Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

ECONOMIE

A l’issue du Conseil des ministres tenu ce mercredi 19 septembre 2018, le gouvernement a adopté le projet de loi portant budget de l’Etat gestion 2019. Selon le porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, il s’établit à : 2237,42 milliards de FCFA au titre des recettes et 2503,59 milliards de FCFA au titre des dépenses.

La deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale dite session budgétaire s’ouvre ce mercredi 26 septembre 2018. C’est au cours de cette session que les députés vont examiner le projet de loi portant budget de l’Etat, gestion 2019.  Pour que ce processus soit respecté, le gouvernement doit déposer le projet du budget 2019 avant l’ouverture de la session. Et c’est ce projet de loi qui a été finalisé par le conseil des ministres de ce 19 septembre.

« Il s’agit de recette de 2237,42 milliards de FCFA et des dépenses de 2503,59 milliards de FCFA. Par rapport à 2018, nous avons une hausse de recette budgétaire de 23% et une hausse des dépenses de 9,15%. Le niveau du déficit, lorsqu’on le rapporte au PIB nominale, projeté pour 2019 est de 3% », a affirmé Remis Dandjinou.  Le besoin de financement pour couvrir les dépenses sera de 266, 17 milliards si le projet est adopté tel.  En 2018, le déficit était de 423 milliards de FCFA.

En rappel, le budget 2018 se déclinait à plus 2441 milliards de F CFA au titre des dépenses contre plus de 2018  milliards au titre des recettes totales avec un besoin de financement de plus 423 milliards de F CFA.

 

Source : DCPM/MCRP

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir