Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

ECONOMIE

En tout, 4 810 litres d'huile raffinée de qualité douteuse et 175 litres d'huile brute ont été saisis à la suite d’un contrôle de la régularité des unités de production d'huiles alimentaires à Bobo Dioulasso, selon un communiqué du ministère en charge du Commerce.

L’opération, menée par la Brigade mobile de contrôle du ministère en charge du Commerce -à une date non précisée-, entrait dans le cadre de la protection du tissu industriel et économique du pays. Elle a également permis de saisir du matériel servant à la transformation artisanale de l’huile.

Au total, dix unités de production d'huiles alimentaires et d'aliments pour bétail irrégulières ont été recensées et contrôlées. Quatre de ces unités ont été mises sous scellés tandis que et six unités ont été purement et simplement démantelées. 

«L'implantation d'unités industrielles clandestines et les pratiques frauduleuses, sont contraires à la réglementation économique et seront réprimées conformément à la loi», rappelle le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat.

Le secteur de l’huilerie au Burkina Faso fait face à une mévente qui menace l’existence des usines régulièrement installées et les emplois. Les acteurs du domaine estiment à 10 milliards de FCFA la valeur des stocks invendus. 

Fin septembre, le Réseau des importateurs et distributeurs d’huiles alimentaires avait rencontré le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat afin de lui soumettre des propositions de solutions pour résoudre la crise.

Dans la foulée, le gouvernement a adopté un décret  intégrant l’huile alimentaire, l’oignon, les pneus et la pomme de terre parmi les produits soumis à une autorisation d’importation.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé