Aujourd'hui,
URGENT
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit

ECONOMIE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a inauguré officiellement, en fin de matinée, l’échangeur du Nord. Cette infrastructure, qui a coûté 70 milliards de FCFA, va permettre de décongestionner la circulation sur les axes routiers concernés, d’assurer une bonne structuration du réseau de voirie urbaine et d’accroître la sécurité routière dans cette partie de la capitale.

« Aujourd’hui nous devons nous réjouir d’avoir construit cet échangeur qui permet d’assurer la fluidité de la circulation dans la capitale. Cette infrastructure est un enjeu majeur et fait la fierté du Burkina Faso », a indiqué le chef de l’Etat à l’issue de la visite de l’échangeur. Il a soutenu que le gouvernement va continuité dans cette lancée, en vue de désengorger la plupart des grandes voies d’accès à la capitale. 

Les travaux de bitumage et d’amélioration des conditions de transport vont aussi continuer dans d’autres villes comme Bobo-Dioulasso, a ajouté le président du Faso. Il a salué la collaboration et la compréhension des habitants des quartiers riverains qui ont subi les désagréments pendant les trois ans de travaux de construction de l’échangeur du Nord. 

Quatrième échangeur de la capitale après ceux de Ouaga 2000, de l’Est et de l’Ouest, l’infrastructure est composée au total de 14 ponts, cinq passerelles, 22 km de voiries, et 11,3 km de caniveaux. 

Selon le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, l’échangeur du Nord, dont les travaux ont duré 35 mois, s’inscrit dans la vision du président du Faso de doter la capitale Ouagadougou et les autres villes du pays d’infrastructures routières de qualité pour assurer un développement économique harmonieux. Il a par la même occasion annoncé le lancement prochain des travaux de construction d’un pont sur barrage numéro 2 à Ouagadougou dans la même dynamique de facilitation du transport dans la capitale, ainsi que la construction et la réhabilitation de grandes routes pour désenclaver plusieurs localités du pays. 

Le représentant de la population, le Naaba Kiba de Tampouy a salué la réalisation de cet ouvrage qui va contribuer à faciliter le trafic routier dans les arrondissements 2, 3 et 4 de Ouagadougou. 

Pour le maire de la capitale, Armand Pierre Béouindé, la réalisation de cet échangeur était une nécessité à cet endroit de la ville qui est un carrefour entre deux routes nationales (RN2 et RN22), une voie ferrée, deux barrages et plusieurs routes secondaires.  L’infrastructure, réalisée par l’entreprise SOGEA SATOM, est le plus grand échangeur du Burkina Faso.

 

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé