Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

ECONOMIE

Le groupe de la Banque mondiale au Burkina Faso a tenu un déjeuner de presse avec le réseau des journalistes de la banque mondiale   le vendredi 23 novembre 2018. La  présentation  du nouveau cadre de partenariat de la Banque mondiale avec le Burkina  et l’ensemble des projets et programmes financés par la banque (portefeuille)  était à l’ordre du jour.

La BM a adopté en juillet 2018, un nouveau cadre de partenariat (CPF) avec le Burkina Faso pour la période 2018- 2023. Ce cadre, guidera l’action du groupe pour accompagner le pays des Hommes intègres dans la mise en œuvre du PNDES (plan national de développement économique et social). Selon le groupe, ce cadre de partenariat s’articule autour de trois axes stratégiques que sont : la création d’emplois et la croissance ; l’investissement dans le capital humain et la protection sociale ; le renforcement de la gouvernance économique et de la participation citoyenne.

L’objectif du nouveau partenariat pays est de promouvoir le développement des secteurs porteurs de croissance et créateurs d’emplois productifs (transformation de l’économie et compétitivité ; croissance économique équitable ; bonne gouvernance et participation citoyenne). Aux dires du représentant résident de la banque mondiale au Burkina, Cheick Kanté, les grands axes du CPF sont cohérents avec  le PNDES, les conclusions du diagnostic systématique pays(DSP) ; les ODD (objectifs du développement durable)    ; les leçons du portefeuille en cours.

S’agissant de la situation du  portefeuille, une liste indicative de nouvelles opérations nationales  a été présentée lors de cette rencontre. Il s’agit entre autres des opérations sur  l’élevage, l’appui budgétaire ; la décentralisation ; le projet d’appui au secteur de l’eau ; le projet d’enseignement supérieur ; le projet santé. Des projets sous régionaux, l’irrigation au sahel et  la dorsale nord figuraient sur la liste.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé