Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

Image d'illustration

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs du transport routier(Fenat) au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 31 décembre 2018, a annoncé  un réajustement des tarifs de transport à partir de ce 5 janvier  2019.

« Chaque compagnie en raison des charges auxquelles elle fait face va réajuster ses tarifs à partir du 5 janvier 2019 » a fait comprendre la fédération. La raisons avancée par les transporteurs est le  non-respect des accords conclus entre leur corporation et le gouvernement, suite à la hausse du prix du carburant en novembre dernier.  En sus du réajustement, la Fenat a décidé de suspendre la desserte de toutes les localités du pays pour 72h à compter du 7 janvier 2019.

En rappel, le gouvernement burkinabè avait pris l’engagement de prendre des dispositions pour éviter que l’augmentation du prix des hydrocarbures opérée en novembre dernier n’ait de répercussion sur les prix des produits de grande consommation et sur les tickets de transports. Dans cette optique, le chef du gouvernement Paul Kaba Thiéba avait eu des échanges avec l’Organisation des transporteurs routiers du Faso (Otraf) ainsi que la Fédération nationale des acteurs du transport routier du Burkina (Fenat), le  lundi 19 novembre 2018. 

A l’issue des échanges, les transporteurs avaient pris l’engagement de ne pas répercuter la hausse de 75 F CFA du prix du litre d’essence et de gas-oil sur les tarifs du transport des hydrocarbures et des personnes. Mais, ce lundi 31 décembre, les acteurs du transport routier ont annoncé un réajustement des prix de transport à partir du 5 janvier 2019. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé