Aujourd'hui,
URGENT
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020
Burkina: quatre militaires et un policer tués dans deux attaques terroristes dans la région du Nord
Burkina: l'UNFPA commémore ses 50 ans sous le signe de l'élimination des mutilations génitales féminines 
Terrorisme: "importante saisie d’armes" par la Force conjointe du G5 Sahel à la frontière entre le Niger et le Tchad
Maroc: le roi gracie la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour avortement illégal
Coopération: le Ghana offre au Burkina 110 millions F CFA pour  soutenir ses efforts dans la gestion de la crise humanitaire
Inde: New Delhi lance un plan de lutte contre la pollution
Burkina: le rapport d’activités 2018-2019 du Haut Conseil du Dialogue social remis au président du Faso
Tunisie: Kaïs Saïed élu président avec 72,71 % des voix (Officiel)
Justice: l'audience du procès de l'affaire dite charbon fin de nouveau renvoyée au mardi 17 décembre 2019

ECONOMIE

La Fédération nationale des acteurs des transports routiers (Fenat) a décidé de surseoir à l’augmentation du prix des tickets de transports qui devrait entrer en vigueur le 5 janvier prochain. C’est ce qu’ont annoncé ses responsables ce 3 janvier à l’issue d’une rencontre avec le chef du gouvernement.

Outre cette décision de ne pas augmenter les couts des tickets de transport, les transporteurs routiers, sous réserve d’une consultation de leur base, ont décidé également de surseoir à leur mot d’ordre de grève de 72 heures. Un mot d’ordre qui consistait à suspendre la desserte des toutes les localités du pays du lundi 7 au mercredi 9 janvier 2019.

« Des discussions de ce matin, nous pouvons dire que les échanges ont été fructueux et nous avons eu de grandes avancées. Ce qui nous permet aujourd’hui de dire que nous allons reconsidérer les mots d’ordre de hausse des tarifs et de l’arrêt des exploitations. Cette fois ci, les discussions étaient franches et sincères et nous avons vu que le gouvernement était dans de bonnes dispositions » a expliqué Bonaventure Kéré, Secrétaire Général de la Fenat et porte-parole de la délégation. 

En rappel, le 31 décembre dernier, les acteurs des transports routiers avaient annoncé une augmentation du prix des tickets de transports à partir du 5 janvier et une suspension de 72 heures des dessertes dans les différentes localités du pays. Pour ces derniers, ces mesures étaient prises pour dénoncer le non respect des accords conclus avec le gouvernement suite à l’augmentation de 75 F CFA du prix du litre du carburant à la pompe. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé