Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

ECONOMIE

Le président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a présidé ce jeudi 10 janvier 2018, en compagnie du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, la cérémonie du 25e anniversaire de l’UEMOA.

Placé sous le thème « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens », cet anniversaire de l’institution se veut un cadre pour passer en revue les acquis de l’UEMOA en termes d’intégration, et les défis futurs qui s’imposent à la structure. Le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, a fait une mention spéciale aux autorités et au peuple burkinabè pour avoir accepté d’accueillir l’UEMOA, instrument d’intégration par excellence.

Le représentant du président du Conseil des ministres statutaire de l’UEMOA, Abdoulaye Bio Tchané, a salué le chemin parcouru par l’institution et a souhaité que tous les acteurs travaillent en vue de faire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, un espace viable et porteur d’émergence pour les pays membres. 

Pour le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA, Alassane Ouattara, plusieurs chantiers intégrateurs ont été réalisés au profit des populations des huit pays membres après 25 ans de fonctionnement. Ces acquis sont, entre autres, l’instauration d’une solidarité entre les peuples, la création d’un marché commun basé sur la libre circulation des biens, des personnes et des capitaux, la mise en place d’une monnaie commune, les convergences macroéconomiques, et l’harmonisation des politiques dans les secteurs économiques et sociaux au sein de l’union.

Pour rendre plus viable et dynamique ce marché intérieur commun, le président Ouattara propose le relèvement du taux des échanges intracommunautaires de l’union, qui se situe aujourd’hui à 16%, l’allègement des nombreux postes de contrôles qui facilitent les prélèvements illicites par la construction des autoroutes, la création d’emplois pour la jeunesse afin d’éviter la migration.

Il a invité les différents acteurs à mener la réflexion afin de faire de l’UEMOA un instrument au service du développement des pays membres.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir